Arsenal Supporter Club France

Unai Emery

Démarré par Taz, 23-05-2018, 11:45:56

« précédent - suivant »

gunner597

Bien Vince le Sun :lo:

Vince


TheMerse


darren

il commence à me plaire ce monsieur  :lol:
« on réussit dans la vie en faisant bien ce qu'on sait faire. On a pas toutes les qualités, mais il faut exprimer celles qu'on a  »
« Personne n'a assez de talent pour se contenter de vivre avec ce seul talent. Sans travail, vous n'allez nulle part. »
ARSENE WENGER

TheMerse

Citation de: darren le 19-04-2020, 19:39:56il commence à me plaire ce monsieur  :lol:
:lol...au fait ? plus envie de jouer poto ?

darren

Citation de: TheMerse le 19-04-2020, 19:43:18
Citation de: darren le 19-04-2020, 19:39:56il commence à me plaire ce monsieur  :lol:
:lol...au fait ? plus envie de jouer poto ?
si! Je viens de vivre ma petite crise confinement  :lol:  Je regarde ton image
« on réussit dans la vie en faisant bien ce qu'on sait faire. On a pas toutes les qualités, mais il faut exprimer celles qu'on a  »
« Personne n'a assez de talent pour se contenter de vivre avec ce seul talent. Sans travail, vous n'allez nulle part. »
ARSENE WENGER

jones79

Tu m'étonnes,qu il avait l'air toujours fatigué  :lmao:

Vince

CiterEmery - Le Club ne m'a pas assez protégé



Dans une interview avec Sid Lowe pour le Guardian, il a déclaré :

A propos de la première saison ..

On a fait beaucoup de choses bien. Je trouvais que c'était "mon équipe". Les gens disaient que l'on peut voir la personalité d'Unai dans cette équipe. Il y avait un bon état d'esprit, des matchs à haute intensité, de l'énergie - Tottenham, Man Utd, Chelsea - on a atteint la première finale européenne depuis 13 ans, en jouant bien contre Naples et Valence. On était proche de finir 3ème mais on a perdu 4 points décisifs contre Crystal Palace et Brighton.

Les raisons derrière cet effondrement ..

Au début c'était magnifique, un bon état d'esprit dans le vestiaire. Puis la blessure de Ramsey, alors qu'il était à son meilleur niveau, a eu une grosse influence. C'est un joueur qui nous apportait sa positivité, tellement d'énergie. On a du jouer des matchs importants sans lui à partir d'Avril, et on avait besoin de 100% d'implication de la part de chaque joueur. A Baku, Chelsea était meilleur, je l'admet. En seconde mi temps, Hazard a fait la différence. La préparation a été bonne, tout le monde était appliqué. Mais certains joueurs avaient cette mentalité où ils pensaient "oui" un jour et "non" le lendemain, alors qu'en Football ça doit être "oui", "oui", "oui" chaque jour. Il nous a manqué ce petit plus pour obtenir les résultats dans les derniers matchs. Si l'application et l'engagement descend en dessous des 100%, on peut perdre, et c'est ce qui s'est passé.

Les transferts pendant l'été ..

Les gens étaient content, mais il manquait quelque chose. Je l'ai dit aux dirigeants. Ensuite il y a eu de mauvaises décisions qui ont été prises. Des erreurs qui ont été faites, en tant que coach je dois prendre la responsabilité de mes erreurs. Par exemple, on a perdu 4 capitaines. Ramsey a décidé de partir, et ça aurait été mieux pour l'équipe si il avait continué, et pour moi. Petr Cech a pris sa retraite; ok. Mais je voulais que Koscielny et Monreal restent. Tous ces leaders sont parti, ce qui a changé le vestiaire.

On a signé Pepe. C'est un bon joueur, mais on ne connaissait pas son caractère, et il avait besoin de temps, de patience. Je préférais quelqu'un qui connaissait le championnat et qui n'aurait pas besoin de temps pour s'adapter. Zaha gagnait les matchs tout seul avec Palace : contre Tottenham, Man City, nous. Des performances incroyables. Je leur ai dit "c'est le joueur que je veux". J'ai rencontré Zaha, et il voulait venir. Le Club a décidé que ce serait Pepe, pour l'avenir. Je leur ai dit "Oui, mais on a besoin de gagner maintenant, et ce garçon nous fera gagner des matchs". Il nous a battu tout seul. C'est aussi vrai qu'il était cher et que Palace ne voulait pas vendre. Il y a eu une série de décisions qui ont eu des répercussions.

N'étais-ce pas son rôle de faire en sorte que Koscielny, Monreal, Ramsey ... restent ? Et le vote pour décider du capitanat de Xhaka ?

Ramsey voulait rester. Il avait besoin de négocier un nouveau contrat, et avec le Club ils n'ont pas pu trouver d'accord. Le Club avait des doutes par rapport à ses demandes financières. Ramsey voulait se sentir valorisé par le Club. C'était un problème financier, je ne pouvais pas m'impliquer dedans. Et aussi, je ne le connaissais pas bien au début, c'est un joueur important mais je ne pouvais pas dire que c'est tel salaire qu'il mérite de toucher.

Je pensais que Xhaka devait être capitaine. Et les joueurs ont voté pour lui, il était respecté dans le vestiaire. Ma stratégie c'était que la décision soit 50% moi, 50% les joueurs. J'aime avoir l'avis des joueurs. Il y a des joueurs avec le caractère pour être capitaine, mais il faut du temps et du soutient. Sans le soutient de certains gens ou de fans, c'est plus dur. Si Xhaka avait eu l'appui de Koscielny, Monreal ou Ramsey, ça lui aurait facilité la tâche. Émotionnellement, certains résultats et certaines attitudes en interne n'ont pas aidé l'équipe à avoir l'engagement et la solidarité de la saison précédente.

Sa gestion d'Özil ..

J'ai beaucoup parlé avec Özil. Il doit aussi faire son auto-critique, analyser son attitude et son engagement. J'ai vraiment tout fait pour aider Özil. Pendant ma carrière, les joueurs talentueux ont toujours joué à leur meilleur niveau avec moi. J'étais toujours positif, je voulais qu'il joue, qu'il soit impliqué. En pré-saison, je lui ai dit que je voulais l'aider à retrouver le meilleur Özil. Je voulais des performances et de l'implication dans le vestiaire. Je l'ai respecté et je pensais qu'il pouvait aider. Il aurait pu être capitaine, mais le vestiaire ne l'a pas choisit. Ce n'est pas moi qui l'ait décidé. Les capitaines doivent défendre le Club, l'entraineur, les coéquipiers.

Pourquoi ne pas lui avoir fait plus confiance ?

Comme tout les joueurs, parfois il était bon, parfois moins. Parfois il était indisponible, malade ou blessé au genou. Watford a été son premier match suite à l'aggression qu'il avait subit, je l'ai fais joué tout de suite. J'étais toujours ouvert à la discussion, il était toujours dans mes plans, mais il devait aussi faire un effort. Et puis il y a des choses que je ne pouvais pas contrôler.

La responsabilité du Club ..

Un coach doit avoir la force de prendre ses responsabilité, protéger les joueurs, mais le Club doit protéger le manager. Je suis un homme de Club, ils le savaient en m'engageant. Avec Arsène Wenger, c'était différent, il faisait tout. Maintenant il y a Raul et Edu, et je leur fais confiance pour faire leur métier. Mon métier c'est le Football. Le Club a des gens pour gérer d'autres choses, même si ça impact le terrain, et certaines décisions nous ont fait mal.

Son anglais ..

J'avais un bon niveau, bien que je devais m'améliorer. Mais quand les résultats sont mauvais, c'est plus pareil. Il nous manque les mots pour expliquer ce qui arrive. Par exemple "good ebening", ok c'est "good evening", mais quand je disais "good ebening" quand on gagnait on trouvait ça drôle, quand on perdait c'était une honte.

La chute de l'équipe lors de sa seconde saison ..

C'est difficile [a expliquer]. L'énergie change, des choses changent, tout, tout le monde. Certains vous soutiennent mais on ne sent plus la même ambiance, les relations changent. Et ça se transmet sur le terrain. Se faire rejoindre contre Palace et Wolves reflétait notre état émotionnel : ça n'allait pas. Ca ne marchait pas. J'ai dit aux joueurs "je ne vois pas l'équipe que je veux". Cet engagement, cette solidarité n'était plus là. C'est là que j'ai réalisé que j'étais tout seul. Le Club m'a abandonné, et il n'y avait pas de solutions.

Jorge Valdano a dit "il y a deux types d'entraineur, les forts et les faibles, une fois que les joueurs réalisent que vous êtes faible, vous êtes fini" ..

C'est vrai. Mais dans chaque Club j'ai été protégé : Lorca, Almeria, Valence, PSG. A Séville j'avais Monchi. Au PSG, j'avais Nasser al-Khelaifi qui m'a protégé dans le vestiaire et publiquement. A Arsenal ce n'était pas le cas, peut-être parce que Wenger s'est toujours défendu tout seul. Donc ils me disaient "on est avec toi", mais devant les fans et les joueurs, ils ne m'ont pas protégé. C'est la vérité, je me suis senti seul. Les résultats ont dicté que je devais partir.

Mais j'ai été heureux à Arsenal, je me rappelle des bonnes choses. La première année a été magnifique (!), j'ai donné l'opportunité à de jeunes joueurs, Bukayo a joué 8 minutes et n'a pas touché un ballon [lors de ses débuts] mais c'était la première étape pour un jeune qui a un grand avenir. Bernd Leno a progressé. Willock, Nelson, Nketiah, Martinelli, Guendouzi a été très bon, Torreira. C'est gratifiant de les voir progresser. Et Aubameyang a terminé meilleur buteur avec 31 but, Lacazette en a marqué 19 et fait 13 passes décisives. Tout ce qui manquait c'est qu'Aubameyang marque le penalty contre Tottenham, 2 points pour se qualifier en Champion's League. Ou battre Brighton, et Palace. On a pas pu finir le boulot et ça a été notre erreur. Je suis capable d'auto-critique; à certains moment je n'obtenais pas de résultats. J'ai apprécié l'Emirates. Je continue de suivre Arsenal. Ils ont fait des changements. Arteta a été le bon choix ... je lui ai parlé vers Noël. Je lui souhaite le meilleur, et à Arsenal.

Son avenir ..

J'ai toujours l'envie et l'énergie. Je regarde du Football, j'apprend. Si il y a un bon projet en Angleterre, si quelqu'un me veut, et est préparé à me soutenir, je suis disponible ... en Angleterre l'identification des gens avec leur Club donne de la vie au Football. C'est plus profond là-bas, c'est comme l'église. Moi je suis né à San Sebastian, et mon équipe c'est la Real Sociedad. Ce sentiment que j'ai pour ce Club, c'est ce que l'on peut retrouver en Angleterre. C'est merveilleux, c'est ce qu'il y a de plus beau.

we are the Arsenal !

Merci pour la trad Vince

Ps: J'espère que tu n'as pas pris trop de liberté avec la trad vu que ça concerne Emery, je te fais confiance :P

Vince

Pourquoi t'es déçu par ses propos ? :P

we are the Arsenal !

Non, il confirme une nouvelle fois ce que je pensais concernant le vestiaire, les joueurs et l'affaire Ramsey.

Vince

20-05-2020, 14:11:51 #1092 Dernière édition: 20-05-2020, 14:14:46 par Vince
Il répète les mêmes excuses, oui. Toujours pas de remise en question de sa part.

Assez amusant de le lire se plaindre du manque de protection du Club, alors qu'il a par exemple été viré du Spartak Moscou après seulement 5 mois.

darren

Il n'a toujours pas trouvé un poste  le super entraîneur ?  :P
« on réussit dans la vie en faisant bien ce qu'on sait faire. On a pas toutes les qualités, mais il faut exprimer celles qu'on a  »
« Personne n'a assez de talent pour se contenter de vivre avec ce seul talent. Sans travail, vous n'allez nulle part. »
ARSENE WENGER