Arsenal Supporter Club France

Charlie Patino

Démarré par Vince, 25-07-2020, 18:46:46

« précédent - suivant »

Vince

Il mérite bien son topic, malgré ses 15-16 ans il s'était installé en U18 cette saison et était proche de débuter en U23 avant l'arrêt prématuré des compétitions de jeune. Il a aussi eu l'opportunité de s'entrainer avec l'équipe première. Ce milieu axial gaucher aux origines espagnoles est originaire du Hertfordshire (né à Watford, a débuté le Football à Luton) où est situé le centre d'entrainement d'Arsenal. Donc la comparaison avec Jack Wilshere est inévitable, mais il a un gabarit différent, du haut de son 1m82.




Vince

Il vient d'avoir 17 ans, donc premier contrat pro :up:


Vince

CiterYOUNG GUNS : Charlie Patino



"Mon tout premier Club était St Albans City. J'ai grandis à London Colney, donc juste à côté du centre d'entrainement, mais St Albans était mon premier Club et j'ai de grands souvenirs en jouant ici. On venait juste le samedi pour jouer le match, aucun entrainement, rien de très structuré, on était libre de faire ce qu'on veux et jouer, ce qui est important quand on est enfant. Je savais que des recruteurs étaient venu m'observer; mais on ne sait jamais qui, quand, où, donc on doit rester tout le temps performant. Mais avec le recul, j'étais tellement jeune que je ne me rendais pas compte de ce qu'était un recruteur ou ce qu'ils font. J'étais juste concentré à jouer au Football. Je me rappelle que mon père m'a tout expliqué, et m'a dit de saisir chaque opportunité.

Bref, un jour un scout de Luton a contacté mon père après m'avoir vu jouer, et on a pensé que c'était une très bonne opportunité pour mon développement. C'est à partir de là que c'est devenu sérieux, que je ne jouais plus simplement pour m'amuser. Il fallait progresser, me surpasser, chaque semaine, me teste face aux meilleures équipes du pays. Après 5 ans j'ai les grands Clubs de Premier League qui veulent me signer, et c'était très excitant. Aller à Luton était une grande étape pour moi, mais passer de Luton à Arsenal était encore plus grand. Mon père m'a expliqué que les garçons qui ont cette opportunité sont rare, et on a pris le temps de réfléchir pour choisir le bon Club. Je n'oublierai jamais ma première fois à Colney, dès qu'on est arrivé j'ai dit à mon père que c'est là que je veux aller - pas juste pour les merveilleuses installation, mais les opportunités que le Club donne aux jeunes joueurs aussi.

J'avais 11 ans quand je suis arrivé au Club, je n'avais pas trop d'idée de ce qui se passait, mais on comprend un peu, et c'est là que c'est important d'avoir sa famille et ses parents pour vous aider et vous guider. Ils m'ont expliqué ce qui se passait, pourquoi ça arrivait, et ce qui serait la meilleur option pour moi, je serais toujours reconnaissant pour leur guidance. Après toutes ces années, ce n'est pas surprenant que j'ai un énorme attachement pour Arsenal, mais je dois être honnête et mon cœur est pour Luton Town ! J'y ai passé 5 ans, j'apprécierais toujours l'aide qu'ils m'ont donné. Avec mon père on était abonnés, on allait voir tout les matchs, donc ce Club a joué une grande part dans ma vie. Aussi mon père supporte le Deportivo La Coruna, car il a grandit en Espagne. Peut-être qu'un jour je jouerai là-bas.

J'ai toujours apprécié le style de jeu espagnol. Mon idole c'était Santi Cazorla,  et Cesc Fabregas et Mikel Arteta étaient aussi parmi mes joueurs préférés. Mais Santi était à part avec les qualités qu'il avait. En tant que milieu il y a tant à apprendre de lui, mais d'un point de vue attitude et professionnalisme, un joueur qui m'inspire c'est Bukayo Saka. Il a 2 ans de plus que moi, et je travaille dur pour suivre son chemin. C'est mon objectif à Arsenal."

Vince

CiterL'avenir tout tracé de Charlie Patino



La révolution de Hale End, menée à l'époque par Gazidis avec de gros investissements pour améliorer l'Academy, porte ses fruits avec de nombreux talents qui emergent, à l'image de Saka et Smith Rowe. Et il y a à Arsenal beaucoup d'enthousiasme sur le potentiel et le talent de Charlie Patino. Le jeune milieu de 17 ans n'a pu accompagner Omari Hutchinson, Jack Henry-Francis et l'équipe première en Ecosse à cause d'une blessure. Mais si il continue sur sa lancée ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'il fasse parler de lui.

Brian Stapleton, le scout qui l'a découvert raconte : "De toutes les années où j'ai été scout, c'est le meilleur gamin que j'ai vu. J'ai eu le tuyau de la part d'un gars, je me déplace pour le voir et je n'en croyais pas mes yeux. Il avait 11 ans, jouait avec les U13 [de Luton] et j'étais époustouflé. Sa qualité de touche de balle était incroyable, sa vision, sa compréhension de l'espace. Il était trop fort pour son âge, d'une autre planète par rapport aux autres joueurs sur le terrain. J'ai passé un coup de fil à mon responsable à Arsenal à l'époque, Sean O'Connor. Il m'a demandé ce que j'en pensais et j'ai répondu "pas besoin de revenir, j'en ai assez vu, il faut tout de suite signer ce gamin". Malgré l'intérêt de Man City, Chelsea et Tottenham, Arsenal l'engage en 2015. Depuis, celui qui a grandit a quelques pas de London Colney a l'étiquette d'un futur joueur de l'équipe première.

Steve Morrow, responsable du recrutement chez les jeunes à l'époque, se souvient. "C'était clair qu'il était un talent spécial. On était au courant qu'il attirait beaucoup de Clubs donc on devait faire vite pour le signer." Il n'intéresse pas que les Club, la fédération espagnole aussi car le père de Charlie est originaire d'Espagne et donc il pourrait opter pour cette sélection. Il a d'ailleurs été beaucoup influencé à travers son père par le Football espagnol, Andres Iniesta est une idole pour lui. Le Barca s'était aussi intéressé, et Patino lui-même n'exclus par de jouer en Liga un jour. Après avoir gravit les échelons à Hale End, il a brillé en U18 avant de faire ses débuts en fin de saison dernière en U23. Il s'est ensuite blessé mais a maintenant récupéré et devrait jouer un rôle important cette saison pour les U23.

Charlie Patino est un gaucher qui évolue dans un rôle de No 8, pour l'instant le plan pour lui c'est de rester au Club jusqu'à son intégration en équipe première, sans partir en prêt. Stapelton raconte : "Sean O'Connor avait découvert Jack Wilshere, et il m'a dit que Charlie est le meilleur joueur à être passé par Hale End. Ce gamin a tellement de potentiel, mais il a encore du chemin. Il y a un chemin tout tracé pour lui par Arsenal, et il va devoir suivre l'exemple de Phil Foden à Man City. Charlie a une incroyable compréhension de son placement et du placement des autres sur le terrain, une vision du jeu tellement bonne qu'il peut éliminer une défense sur une passe. Et il a l'envie de réussir, sur le terrain il peut être un guerrier, c'est un compétiteur." Déjà la saison dernière il a été invité à s'entrainer en équipe première, un coach spécialisé va travailler avec lui pour améliorer sa vitesse et son explosivité.

Sans coupe d'Europe cette saison, peu de chance de le voir faire ses débuts en équipe première, mais certainement la saison suivante. "Si Charlie continue comme ça, le monde est à sa porté" ajoute Stapelton. "Il est un super gamin, il n'oublie pas les personnes qui l'ont aidé. Quand des joueurs signent leur premier contrat pro à Arsenal, ils reçoivent 2 stylos avec inscrit dessus leur nom et la date du jour où ils l'ont signé. Quand Charlie a signé son contrat, j'ai reçu un appel me demandant de venir à sa maison et quand je suis arrivé il m'a offert un des stylos. C'est le genre de détails qui, pour un scout, font que tout ces aller-retours sur l'autoroute sous la pluie valent le coup. C'est spécial."

(Goal)

Vince

Très beau but contre Man Utd, il laisse Phil Jones sur les fesses


gunner4life

J espère qu on le verra en coupe de la league