Arsenal Supporter Club France

Jack Wilshere

Démarré par Vince, 09-07-2008, 17:35:30

« précédent - suivant »

Vince

Je revois le résumé, incroyable l'intensité qu'on a mis dans ce match, et toutes les occasions que l'on a créé par du jeu en première intention. Si seulement on avait joué comme ça toute la saison ...
Beaucoup d'occasions manquées aussi.


Nono

En 11 contre 10, heureusement qu'on s'est créé des occasions.
Au match retour, les joueurs avaient déjà perdu avant de rentrer sur la pelouse.
Clairement il manquait quelque chose au niveau de l'état d'esprit.

Vince

Citation de: Nono le 20-10-2018, 11:47:23
En 11 contre 10, heureusement qu'on s'est créé des occasions.
Au match retour, les joueurs avaient déjà perdu avant de rentrer sur la pelouse.
Clairement il manquait quelque chose au niveau de l'état d'esprit.

On s'en est créé un paquet à 11 contre 11.
En tout cas on a montré beaucoup d'envie au match aller. C'est incroyable ce but qu'on leur donne, tellement mal défendu.

Vince

CiterWilshere à propos de son départ d'Arsenal et d'Arsène Wenger



"Si Arsène était resté, je serais resté au Club car il a une grosse influence sur ma carrière et il m'a fait confiance. Il m'a donné le brassard de capitaine, il m'a beaucoup respecté. Tout était d'ailleurs prêt pour être signé. Ensuite il est parti et ça a changé les choses. Avant ça, il m'avait dit "reste et bas toi pour ta place dans l'équipe" - connaissant Arsène et la confiance qu'il a en moi, je savais qu'en me battant, en ne me blessant pas, en m'entrainant bien je retrouverai ma place. Et ce fut le cas. Ensuite les choses ont changées au Club, ils ont débuté une nouvelle ère, et peut-être que c'était le moment pour moi aussi de partir.

C'est dommage que l'on ait pas remporté l'Europa League pour lui, car ça aurait été un super cadeau d'adieu. Mais quoi qu'il s'est passé, il a marqué l'histoire pour tout ce qu'il a fait pour Arsenal, c'est probablement le meilleur Manager de tout les temps pour Arsenal. Je sais qu'il a aussi connu des années sans remporter de titres, mais ce n'est pas toujours de sa faute, les joueurs ont leur responsabilité aussi. Ce qu'il a fait avec les Invincibles et d'autres équipes, ça fera toujours de lui une légende du Club. Avec Arsène, c'était toujours "jouez votre Football, et peu importe l'adversaire, si vous jouez votre jeu vous prendrez le dessus". Parfois les choses n'allaient pas dans notre sens, on avait du mal à modifier notre approche quand on allait à l'extérieur dans des matchs difficiles."

Vince

CiterWilshere à propos de Barcelone 2011, de West Ham



"Je me rappelle que j'avais beaucoup joué cette année. Il y avait des interrogations à mon sujet, mais pas de la part d'Arsène. Il m'a toujours soutenu. Il a toujours cru en moi, mais à cette époque j'étais un peu en difficulté en dehors des terrains car j'étais jeune. Les gens doutaient de moi. J'avais déjà joué en Premier League et Champion's League, mais je me rappelle avant ce match je me disais 'C'est Barcelone ... Messi, Pedro, Xavi, Iniesta'. Je me rappelle dans le tunnel, je regardais autour de moi, et je me disais 'mon dieu'.

J'étais dans la "zone", mais c'est difficile à atteindre. Une fois que le match commence ça va. Mais avant dans le tunnel, face à ces champions du monde, ballons d'or, vainqueurs de champion's league, j'étais impressionné.
[Les louanges de Guardiola après le match] Oui c'était des compliments, mais ça m'a aussi tué. Vous vous rappelez ce qu'il avait dit ? Il a dit qu'il avait pleins de Jack Wilshere à la Masia [rire]. Je pense que c'était un peu du bluff car il y avait encore le match retour. Pep est un des meilleurs manager de tout les temps. Je pense qu'on a une bonne relation, il fait toujours l'effort de venir me voir pour discuter.

On a eu une petite dispute pendant ce match. J'étais au sol, et il pensait que je gagnais du temps. Il s'est penché sur moi et s'en est pris à moi, mais c'était le bon moment. Je pense toujours qu'on aurait du gagner le match retour. On avait une bonne occasion à la fin, mais Barcelone était incroyable. Le Football qu'ils ont joué. Ils étaient meilleurs que les meilleurs à l'époque.

Ce match
[aller contre Barcelone] est flou. Il y a des clips de ce match qui sont en ligne, et c'était probablement un des plus belles soirée de ma vie de joueur d'Arsenal. Gagner les FA Cup était super bien sûr, mais je me rappelle après ce match contre Barcelone à l'Emirates, Wenger m'a dit "c'est comme ça que tu grandis en tant que joueur".

Je pense que n'importe quel joueur aimerait jouer sous les ordres de Pep. J'en discute avec les gars en sélection, ils disent qu'il est d'un autre niveau avec son coaching et sa façon d'être. Si vous êtes au bon moment de votre carrière, vous progressez énormément."


à propos de West Ham

"J'ai pris du plaisir depuis mon arrivée à West Ham. On a perdu quelques matchs au tout début, on a connu un début de saison difficile mais il y avait beaucoup de nouveaux joueurs et il fallait s'adapter aux idées du nouveau manager. C'est un grand stade et les fans sont incroyables. Ils peuvent être sur notre dos quand ils ne sont pas content - mais c'est parce qu'ils sont exigeants et si on le gère bien c'est très positif car ils remplissent le stade chaque semaine et c'est un grand soutient. Jouer devant un stade plein c'est super, pour le moment je suis blessé mais j'ai hâte de revenir."

Vince

30-10-2018, 22:53:44 #8345 Dernière édition: 30-10-2018, 22:57:54 par Vince
CiterWilshere à propos de sa célébration de FA Cup



"En tant que joueur c'est pour ça qu'on fait tout ces efforts [les célébrations après les finales de FA Cup]. Si on travaille pour un but pendant des années et des années et quand on l'atteint on se relâche un petit peu. On a tellement travaillé dur en 2014, on a connu des hauts et des bas et probablement que l'on a pas fait la meilleure saison en Premier League, mais en FA Cup on a été excellent. C'était la saison où Theo a été blessé lors de la victoire contre les Spurs. Pour ce qui est de ma chanson au micro, je ne m'en rappelle plus trop à cause de la soirée de la veille. On avait juste une relation spéciale avec les fans. Dès que j'étais sur la scène, ils chantaient mon nom, et je me suis enflammé. C'était une journée dingue.

On venait de terminer le match, et Arsène a toujours été anti-alcool. C'est comme ça qu'il est. Mais je me rappelle qu'il nous a dit "vous pouvez boire quelques bières !" Donc dans le vestiaire on a vidé quelques bières. Puis on est allé faire la fête au Rosewood Hotel ce soir là. C'était génial. Ils ont fait une fête sympa et tout les joueurs sont venu. Après ça on on est tous sortie. On a du rentrer vers 6h du matin. On devait être dans le bus peu de temps après pour faire la parade ... [rire] c'était une journée dingue. Une belle journée. Un des plus beaux jours que j'ai connu à the Arsenal. C'est un des plus grand souvenir de toute ma carrière au Club. Le dernier trophée que j'ai remporté c'était la FA Youth Cup de 2009 donc cette FA Cup avec mon Club de cœur c'était spécial. Un grand souvenir."

Vince

01-11-2018, 21:17:04 #8346 Dernière édition: 01-11-2018, 21:21:07 par Vince
CiterWilshere à propos de ses premières années à Arsenal



Que penses-tu de la formation ?

J'ai toujours dis à mon père quand j'étais plus jeune que si je n'étais pas en équipe première d'ici 17-18 ans que je partirais en prêt ou définitivement. J'ai toujours pensé que si on est assez bon, on est assez vieux. Et Arsène a été super avec moi. Il y a beaucoup de pression dans un Club comme Arsenal, car il faut gagner, il faut viser les trophées. C'est beaucoup plus simple pour un Manager de dire "il est trop jeune pour jouer en équipe première". Je me rappelle du premier match de la saison à Liverpool [1-1] et j'ai perdu le ballon pour le but de Liverpool. Ca aurait très bien pu suffire pour qu'il dise que je ne suis pas prêt pour jouer régulièrement en Premier League cette saison là. Quand on est un jeune joueur, il y a toujours les U23, mais quand on y évolue depuis plus d'1-2 saisons alors on ne progresse pas. On ne se donne pas la chance de progresser si on ne joue pas en sénior.

En grandissant à Hitchin [banlieue nord de Londres], le fait devoir descendre à la capitale pour jouer avec de jeunes londonien t'as endurcit ?

Clairement. Je devais prendre le train jusqu'à Cockfosters où je prenais le metro puis un autre train. Arrivé à l'âge de 15 ans j'ai déménagé plus proche de Londres pour vivre dans une famille. Je me rappelle la difficulté que c'était de quitter ma famille, mais c'était une des plus belle période de ma vie. Je jouais au Foot le matin, puis un peu de cours. Toutes cette expérience m'a aidé à grandir. Je vivais avec Wojciech Szczęsny, on s'amusait bien. Les après-midi on jouait à la Playstation. Je suis toujours en contact avec lui. Il est partit pour l'Italie, il vient d'avoir un enfant, donc c'est difficile pour se voir, mais on reste régulièrement en contact.

Faire ses débuts à 16 ans à Blackburn [4-0] ..

C'était un rêve devenu réalité, c'était assez irréel. Je me rappelle avoir joué beaucoup de match cette saison là. J'avais désespérément envie de jouer autant de minutes que possible. J'ai marqué contre Sheffield Utd en Coupe de la Ligue [6-0], je me considérais prêt à jouer, je me disais "Pourquoi je joue pas?". Bien sûr avec le recul, j'étais sans doute pas prêt à débuter plus tôt. Mais jouer en Premier League à l'âge de 16 ans avec tout ces grands joueurs que je regardais en grandissant comme Cesc Fabregas ou Robin Van Persie, c'était un rêve devenu réalité.

Tu me faisais penser à Tony Adams quand il a débuté à 17 ans, tu n'avais pas peur de dire aux plus anciens le fond de ta pensée quand c'était nécessaire ..

J'aime le Club, j'ai grandit dans le Club. Tout ce que je voulais faire c'est jouer pour the Arsenal. En grandissant, naturellement, j'ai toujours eu ce caractère, même à l'école. J'ai toujours été exigeant avec mes coéquipiers, ça ne s'apprend pas. Et ça ne vous quitte pas non plus.

Dans l'équipe qui remporte la FA Youth Cup en 2009 il y avait beaucoup de talents. Tes souvenirs de cette finale aller retour, dont le match à l'Emirates devant 33000 personnes [4-1, 6-2 après le match retour] ..

Beaucoup de ces joueurs ont joué en équipe première en Carling Cup. On avait une bonne équipe. C'était presque trop simple par moment. Avec le recul, c'était peut-être une des meilleures périodes de ma carrière. C'était aussi une période étrange car j'étais en équipe première, dans le vestiaire avec eux. Mais je me rappelle de discussion avec Steve Bould qui était l'entraineur [des U21], il voulait que je joue cette finale, surtout à l'Emirates. J'étais dans l'équipe première mais je n'ai jamais eu l'occasion de jouer à l'Emirates donc c'était super.

Le prêt à Bolton ..

Je voulais jouer, ils voulaient que je prolonge en 2010. Je suis resté pour la première partie de saison, j'ai joué quelques matchs de Carling Cup. J'ai du le [Wenger] rendre fou car en Janvier il m'a dit "tu vas jouer des matchs". J'ai eu quelques options, Hull, Sunderland, mais la décision a été prise lors du dernier jour du mercato. Moi et mon père on est allé à Bolton en voiture, et il gelait, je me rappelle je me disais "Mon dieu, qu'est-ce que je fous là?". Mais non, ils ont été super. Owen Coyle a été super. Je pense avoir dit que c'était comme finir mon apprentissage, mais c'était pas le cas. C'était plus une énorme cure d'apprentissage. Je jouais en Premier League où il y avait une mentalité différente. On joue avec des gens qui doivent gagner les matchs. Ils ont besoin de leur prime de victoire. Il faut gagner pour les fans. C'est une mentalité différente que chez les jeunes. Ca m'a fait grandir. Gary Cahill était là-bas, Kevin Davies. Cette équipe était connue pour être horrible. Mais ils m'ont laissé me développer. Parfois au milieu quand j'essayais d'éliminer balle au pied, je perdais la balle, mais ils m'encourageaient à continuer. Ils ont été super avec moi.

Vince


Vince

CiterWilshere à propos d'Arsenal



Il était dans le rôle de consultant, malgré lui, même si il est proche d'un retour avec West Ham. Et il a été interrogé à propos d'Arsenal.

"Ce sera difficile pour les fans à accepter car ils ont eu l'habitude de tellement de succès. Que ce soit avant moi, mais aussi quand j'y étais, on a remporté 3 FA Cup, et Jamie [Redknapp] parle de Tottenham qui est si bon et qui dépense peu, mais Tottenham n'a rien gagné. Donc en ce qui concerne Arsenal et les fans, c'est difficile car tout le monde sait comment Arsène est partie, et comment les fans voulait un changement, ils voulaient que tout change tout de suite, mais ça ne marche pas comme ça dans le Football. Ca se joue sur des détails et si vous achetez le bon ou le mauvais joueur, ça peut vraiment affecter toute la saison. Mais finir dans le top4 et gagner une coupe, ce serait une bonne saison pour Arsenal.

Pour un milieu de terrain c'est un rêve [Aubameyang]. Il est arrivé en Janvier la saison dernière, j'ai joué avec lui pendant la deuxième partie de saison. Il fait des appels et il est frustré quand les milieux ne le trouvent pas. Mais constamment pendant le match il va faire les appels qui poussent l'équipe à mettre le ballon en profondeur. Les défenses de Premier League détestent ça. En tant que défenseur central, la dernière chose que vous avez envie, c'est un avant centre rapide qui fait des appels dans votre dos et il le fait très bien."

DiosBergkamp

Il a encore des problèmes à la cheville, apparement West Ham veut se séparer de lui dès cet été.

Nono

C'est vrai que lui aussi était parti cet été.

Vince

On parlait de Diaby, encore un qui vie une triste seconde partie de carrière, alors qu'il semblait bien revenir depuis 2 ans. Il est de nouveau empêtré dans ses problèmes à la cheville.

jones79

C'est triste pour lui, ces blessures à répétition

Fly Millenium

C'est triste pour lui, mais on a bien fait de ne pas le prolonger.

DiosBergkamp

Tout à fait, et quand on voit comment évoluent pas mal de joueurs que Wenger a gardé durant des années (Giroud, Walcott par exemple), on se dit qu'on aurait du les virer plus tôt, et qu'ils n'avaient effectivement pas le niveau pour Arsenal.
Et je parle pas des joueurs comme Arteta ou Mertesaecker qui restaient car Wenger les aimait beaucoup (et avec leur joli salaire) mais qui ne mettaient plus un pied devant l'autre physiquement (l'allemand ne voulait même plus jouer la dernière ...)

Vince

C'est compliqué à savoir à l'avance. Quand on voit ce que fait Cazorla à Villareal, on s'en est peut-être finalement séparé trop tôt.

Nono

Après ça reste toujours compliqué de prolonger des joueurs qui n'ont pas fait de saisons complètes depuis des années.

Le plus gros problème, c'est quand même de pas les avoir vendus plus tôt, ça fait quand même 3 joueurs (avec Ramsey et Cazorla) qu'on laisse partir gratuitement.

Vince

CiterJack Wilshere Interview



Dans une interview, il révèle ses problèmes personnels qui l'ont forcé à rester éloigné des terrains, alors qu'il était blessé il y a quelques années.

"Je pense toujours à la blessure et ça joue dans ma tête. C'était en 2016, peut-être en 2015, quand je me suis blessé à l'entrainement. C'était difficile car je faisais mon retour dans l'équipe, et tout d'un coup mon fils a fait une crise d'épilepsie. C'est arrivé régulièrement ensuite, tout les jours pendant peut-être 3-4 mois, et il y avait des fois où je devais le conduire à l'hôpital au milieu de la nuit. Ma femme et moi on restait éveillé les nuits car ses crises arrivaient la nuit. Donc on le mettait au lit et la plus part du temps on arrivait pas à dormir car on ne savait pas ce qui se passait avec lui, donc on restait éveillé. A ce moment là j'ai oublié le Football, je me rappelle avoir dit à ma femme "je ne suis pas sûr de vouloir continuer".

On réalise que le Football ce n'est pas tout. Très peu de gens sont au courant. Et c'est pour ça aussi que j'ai une si grande estime pour Arsène Wenger, car il a été brillant avec moi. Il m'a dit, "écoute, on va s'occuper de ton fils, ça prendra aussi longtemps qu'il le faut". C'est pourquoi cette blessure a pris autant de temps. Les gens ne réalisent pas ça. Ils pensent  qu'on se blesse, et il se disent "il est toujours blessé, il est fragile, il ne sera jamais capable de revenir", mais on ne réalise pas tout ce qui se passe en dehors des terrains. Pendant les 4-5 premiers mois de rééducation, je ne voulais pas m'entrainer, je faisais des allers retours à l'hôpital et je faisais des nuits blanches pour mon fils, et pour être honnête c'était ma priorité. Je me suis un peu éloigné de l'extérieur. On pense la vie différemment car tout peut arriver. Et oui, je suis un Footballeur et c'est super - mais la famille avant tout, toujours.

Heureusement maintenant mon fils va bien, grâce aux docteurs, aux spécialiste, il est sous contrôle. Il me demandait tout le temps "Papa, tu rejoues quand ?", donc je voulais revenir pour lui, et ma fille. Mon autre fille ne m'a pas encore vu jouer au Football, donc j'aimerai revenir pour elle aussi. J'aimerai jouer aussi longtemps que possible. J'aime vraiment le Football, c'est ma vie. C'est la vie de mes enfants, c'est la vie de ma famille, on est une famille de Football. Mon but c'est de revenir dans l'équipe et gagner autant de matchs que possible. Je suis concentré là-dessus."