Arsenal Supporter Club France

David Dein

Démarré par Vince, 16-12-2010, 04:19:45

« précédent - suivant »

Vince

Citation de: jones79C'est sur rien est noir ou blanc.Pour moi je peux  m'identifier avec Dien car c'est quelqu'un d'un quartier de Londres qui me semblait avait la culture et les valeurs d'Arsenal.Peut être Gazidis connâit le monde de football mais me donne l'impression d'être très loin de supporters.
Et pourtant c'est celui qui est à l'origine de la montée vertigineuse des prix à Highbury!

Vince

[large]Dein - Arsène ne pourra signer que ce qui est disponible[/large]

\"Il y a plein de chose à célebrer quand on finit 4ème et Arsène a fait du très bon boulot pour y arriver avec ses moyens. Il veut désespérément améliorer l'équipe - si c'est possible.

Arsène ne peut seulement signer que les joueurs disponible. Les réseaux de recruteurs ont changé, il y a plus de concurrence.

Je suis au stade à chaque match à domicile. Qui sait ce qui se passera à l'avenir? Mais je veux qu'Arsène réussisse. On a du passer un palier en construisant un nouveau stade. Par conséquent, il y avait un équilibre à trouver entre la construction du stade et garder le Club performant.\"

captainFABREGAS


Vince


hrithik

Citation de: Vince[large]Dein - Arsène ne pourra signer que ce qui est disponible[/large]

\"Il y a plein de chose à célebrer quand on finit 4ème et Arsène a fait du très bon boulot pour y arriver avec ses moyens. Il veut désespérément améliorer l'équipe - si c'est possible.

Arsène ne peut seulement signer que les joueurs disponible. Les réseaux de recruteurs ont changé, il y a plus de concurrence.

Je suis au stade à chaque match à domicile. Qui sait ce qui se passera à l'avenir? Mais je veux qu'Arsène réussisse. On a du passer un palier en construisant un nouveau stade. Par conséquent, il y avait un équilibre à trouver entre la construction du stade et garder le Club performant.\"
Whaouuu, je sens que je vais dormir moins con ce soir!
When you love something, you love the whole thing, just as it is, and not as you would like it to be.

Vince

Il voulait dire je pense 'il ne peut pas signer des joueurs que leur Club veut a tout prix garder, ou qui son inabordables'.

SmOocH

Oui en gros on ne pourra pas signer les joueurs qu'on n'arrivera pas à signer, c'est très poussé comme pensée !

Atys

Oui ou bien on ne signera pas ce qui est indisponible :P
C'est philosophique. !

Bouligoal

Oui en gros il a enculé les mouches avec sa déclaration :green:
229 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vince

Je vous conseille de regarder la vidéo, j'ai traduis ces citations qui était sur le web, mais elles sont sorties de leur contexte. L'interview de Dein est quand même intéressant.

Vince

[large]La Batcave de David Dein[/large]



L'ancien dirigeant d'Arsenal, qui avait vendu ses actions pour la coquette somme de £75m en 2007, a prévu de faire construire sous son manoir un réseau sous-terrain avec piscine et gymnase, ainsi qu'un parking avec tunnels vers d'autres résidences.

Atys

S'il a peur vraiment d'une guerre atomique faut aussi qu'il stoke de la farine, des conserves et de l'eau (ou du pinard) :/

Vince

[large]Dein - Impossible de lui succéder[/large]

http://www1.skysports.com/football/news/11670/9225403?

Sur Skysports, l'ancien vice-Chairman d'Arsenal a rendu hommage à l'homme qu'il a fait venir du Japon à Arsenal pour succéder à Bruce Rioch à l'époque.

\"Il a transformé le Club, l'a révolutionné. Quand il décidera de partir, il laissera derrière lui un centre d'entrainement phénoménal, un stade merveilleux, une très bonne équipe qu'il essaie de faire progresser, et une légende qu'il a mérité.

Arsène est un puriste du football. Il a cette phrase charmante 'possession avec progression'.

Arsène a transformé le Club sur le terrain et en dehors. Je vais vous le dire clairement il ne sera pas difficile à succéder, selon moi il sera impossible à succéder. Et je vais vous dire clairement aussi, Je ne pense pas que l'on verra de notre vivant un manager réussir à nouveau cet exploit. C'est un nombre phénoménal; 1000 matchs dans un Club en 18 ans.

Dans le football moderne, la longévité parmi les 92 Clubs professionnels, vous savez combien elle est en moyenne pour un manager? 11 mois, et Arsène a été là pendant 1000 matchs, c'est absolument étonnant.

Il a gagné 3 titres de champion, et parmi ces titres 2 doublés. Il a gagné 4 FA Cups, c'est le manager le plus longtemps en poste en Premier League actuellement, et si je ne me trompe, il a été élu Manager du mois 13 fois, ce qui est en soit plus que n'importe qui d'autres, hormis Sir Alex Ferguson. Donc il laissera une légende phénoménale, de tout ce qu'il a accomplit sur le terrain mais aussi en dehors.

Il a toujours la flamme dans les yeux, il veut toujours gagner chaque match. On a un rituel après les matchs à domicile, on va au bout de la rue, et on dîne ensemble avec ma femme et sa femme - mais seulement si on ne perd pas! Si on perd il est de mauvaise humeur. Et ça devient plus un monologue qu'un dialogue.

L'autre jour, je lui ai dis, t'as joué probablement joué 1000 matchs avec d'autres Clubs, 1000 matchs avec Arsenal, tu dois avoir un total de 2000 match environ. Je lui ai demandé 'qu'est-ce que ça signifie pour toi?' et il m'a répondu '2000 nuits blanches'. Ca en dit beaucoup à propos de cet homme.\"

Vince

Superbe Interview de David Dein à propos de son ami Arsène Wenger, à voir!


Vince

CiterDavid Dein, son influence sur Arsenal et le Football Anglais



David Dein est né le 7 Septembre 1943, sa mère gère une épicerie et son père est marchand de tabac au Shepherd's Bush market de Londres. Après des études de Français et d'économie à l'Université de Leeds, il décide d'arrêter pour se consacrer a sa carrière de businessman dès l'âge de 21 ans, associé à son frère Arnold. Il débute son entreprise d'importation de tabac, et dans les années 80s il devient un riche businessman.

Suffisamment riche pour acheter 1,200 actions d'Arsenal pour £290,250 en 1983 (soit 16.6% des parts du Club). Des actions "autorisées, mais non émise" - c'est-à-dire des actions qui n'appartenaient à personne. Une somme ridicule dans le contexte actuel (Arsenal aurait pu être racheté pour £1.8m!) mais le Football Anglais au début des années 80s n'est pas celui que l'on connait. Et Arsenal ne vivait pas sa meilleure période, les résultats n'étaient pas très bon et le Club se sépare de ses meilleurs joueurs (Liam Brady, Franck Stapelton). Donc quand Peter Hill-Wood voit arriver ce jeune businessman avec son argent, il est surpris. "Je pense qu'il est fou. Peu importe ses intentions, c'est de l'argent mort." A l'époque donc, on est très loin d'imaginer le Football comme un moyen de faire de l'argent, les dirigeants sont plutôt des passionnés que des investisseurs en quête de fortune. Mais Dein ne manque pas d'ambition, avec ses 16.6% il devient membre du Board d'Arsenal. Il va devenir le vice-Chairman d'Arsenal dans la foulée, tout en continuant d'acheter de nouvelles actions jusqu'à être propriétaire de 42% des parts en 1991.

SON RÔLE DANS LE FOOTBALL ANGLAIS ET EUROPÉEN



Sa position de vice-Chairman d'Arsenal lui permet d'obtenir des postes dans les instances du Football Anglais puis Européen. Tout d'abord en 1985, David Dein rentre dans le Football League Management Committee. A cette époque on lui donne la mission, avec le Chairman d'Everton Philip Carter, de faire du Football Anglais un meilleur spectacle pour les chaines de TV. Et un accord est trouvé avec ITV de £11 à 18m par an pour la diffusion des matchs des plus gros (Tottenham, Arsenal, Man Utd, Liverpool, Everton), mais rien pour les autres. Sans surprise, Carter et Dein sont exclu du Comitée pour agir dans leurs propres intérêts dans le dos des autres Chairmans.

Malgré tout ce sont les prémices de la Premier League. Au début des années 90s il fait partie de ceux qui sont à l'origine de sa création, et son idée première était au départ d'une Super League à 10 ou 12 Clubs. "Je trouvais que le Football était un géant endormit, et qu'il avait du chemin à faire. Après avoir vu comment les américains vendaient leurs sports, en particulier le Football Américain, le Baseball et le Basketball, je me suis dit qu'on était à des années lumières en retard. On avait tellement à faire" Et en 1992 la Premier League était créée.

Entre 2000 et 2006 il aura un siège dans le Board de la FA, de 2000 à 2004 il en est même le vice-Chairman. En 2001 il convaincra le reste du Board de nommer Sven-Göran Eriksson comme sélectionneur. Pour le remplacer, David Dein opte pour  Luiz Felipe Scolari mais ce dernier refuse et ils engageront Steve McClaren. Ce double rôle entre dirigeant d'Arsenal et dirigeant du Football Anglais a été critiqué en Angleterre, notamment par Jose Mourinho en 2005, et Allardyce en 2006.

En Octobre 2006 il est nommé Chairman du G14 pendant un an, l'association regroupant les clubs de football les plus riches d'Europe. Son rôle à l'époque est celui d'un diplomate pour calmer la tension entre les Clubs et les fédérations internationales de la FIFA et l'UEFA. Alors qu'il est en charge du G14 il niera la rumeur d'un projet de Super League Européenne où les Clubs Européens joueraient leur propre Compétition et se désolidariseraient de l'UEFA.

Il continue de peser sur le Football Mondial, en 2010 il est en tête de la campagne pour que l'Angleterre soit le pays hôte de la Coupe du Monde 2018. Il est invité régulièrement à des conférences où il continue d'exprimer ses opinions sur le Football.

SA CARRIÈRE A ARSENAL : LES MANAGERS



Lorsqu'il arrive dans le Board en 1983, il fait le forcing pour le licenciement de Terry Neill. Liverpool dominait le Football anglais, mais le Club devait mieux faire sur la scène nationale vu son budget. Après une défaite à domicile contre Walsall (3ème division) en Coupe de la Ligue, Neill est viré. C'est un événement dans un Club qui n'a connu que 11 managers en 60 ans, dont 2 qui sont mort alors qu'ils étaient en poste. Plus tard Dein se justifiera par rapport à ce licenciement : "je ne suis pas un bourreau, mais plutôt un homme d'action. Et quand un changement est nécessaire, je suis prêt à le recommander [...] Il n'est pas l'homme pour diriger Arsenal dans la prochaine décennie.". Quoi qu'il en soit les supporters étaient favorables à ce changement.

Cependant sur le terrain, Arsenal continue de stagner. Après le départ de Neill, son ancien adjoint Don Howe est promu manager, mais Arsenal finit 6 puis 7ème. Lors de sa troisième saison aux commande du Club, Dein décide qu'Arsenal doit changer à nouveau de manager, et sonde Terry Venables, à l'époque entraineur de Barcelone. Quand Don Howe a eu vent de cette nouvelle, il décide de quitter son poste en Mars 1986. Venables, par respect pour Don Howe, refuse le poste (et quand Venables deviendra sélectionneur de l'Angleterre, il engagera Don Howe comme adjoint). David Dein se rappelle "On se posait des questions sur la viabilité long terme de Don Howe à Arsenal. Il s'est trouvé dans une position injuste et a démissionné." Le responsable du recrutement Steve Burtenshaw est entraineur par intérim et Arsenal finit la saison une nouvelle fois 7ème.

Le choix de George Graham comme nouveau Manager en 1986 sera cette fois un succès. L'ancien joueur d'Arsenal qui a débuté sa carrière de Manager à Millwall hérite de jeunes talents prometteurs à Arsenal. Lors des premières années il se libère des joueurs expérimentés qu'il juge pas suffisamment malléables (Paul Mariner, Tony Woodcock puis Viv Anderson, Charlie Nicholas, Graham Rix et le capitaine Kenny Sansom). Dein  se retrouve marginalisé par l'arrivée de ce manager aux méthode de dictateurs, il ne peut plus avoir la relation qu'il avait avec les joueurs, il est mis à l'écart du vestiaire. Il est aussi mis à l'écart des négociations de transfert et de contrat, Graham s'occupe lui même de tout (insistant toujours pour avoir un meilleur salaire que ses joueurs, et allant jusqu'à se séparer du jeune Martin Keown pour le signer à nouveau plus tard). "J'aime à penser que je suis un bon négociateur, mais George m'a complètement mis de côté". Les relations sont parfois tendues entre les deux hommes, mais David Dein va mettre ça de côté dans l'intérêt du Club. Et avec George Graham Arsenal retrouve les succès sur la scène nationale puis européenne. David Dein profitera quand même de cette période pour faire un gros coup avec la signature de Ian Wright pour £2.5m en 1991.

En 1992 George Graham signe John Jensen, un danois récent vainqueur de l'Euro 92. Un joueur travailleur comme il en raffolait (à l'instar de joueurs comme Limpar et Rocastle qui seront poussé vers la sortie). Mais c'est à cause de ce transfert surtout que George Graham partira d'Arsenal en disgrâce en Fevrier 1995, quand la justice révèle qu'il a reçut un pot-de-vin dans ce transfert (ainsi que celui de Pal Lydersen). Après ça David Dein et Ken Friar reprennent la mainmise sur les transferts. Dans les dernières semaines du règne de George Graham, David Dein insiste pour que Peter Hill-Wood rencontre Arsène Wenger, et ils dinent ensemble, mais le fait que le seul entraineur étranger en Angleterre soit un échec (Dr Joseph Vanglos, à Villa) encourage le Chairman a plutôt opter pour Bruce Rioch.

L'ancien entraineur de Bolton est content de laisser à David Dein toute responsabilité en terme de transfert. Lors de l'été 1995, David Dein est mis au courant de la disponibilité de l'attaquant de l'Inter Milan, Dennis Bergkamp. Il s'envole avec Ken Friar pour signer la première star internationale dans l'histoire du Club (£7.5m). Et dans la foulée ils signent David Platt (4.75m), qui jouait à la Sampdoria. De gros montant pour des stars, on es très loin de la politique de recrutement de George Graham et les fans sont ravis. Malgré des changements tactique et un jeu plus posé au sol, Bruce Rioch sera comme un poisson hors de l'eau à Arsenal. Sa méconnaissance du Football Européen aurait causé les échecs de signatures de grands joueurs comme Seedorf ou Lizarazu. Mais c'est surtout son incapacité à s'entendre avec Ian Wright qui l'empêchera de durer à Arsenal. Paul Merson se rapelle "Il ne pouvait pas gérer de grands joueurs. Il ne pouvait pas gérer Wrighty. Un jour à l'entrainement il a dit à Wrighty 'John McGinlay [son attaquant à Bolton] aurait marqué là'. Je me rappelle de Wrighty qui sort de la douche l'insultant et c'était finit. Wrighty était plus grand que le Club. Soit Rioch, soit Wrighty devait partir, et Rioch est parti."



Cette fois ci le Board accepte la suggestion de David Dein, et un Arsène Wenger changé depuis son passage au Japon arrive à Arsenal. Peter Hill-Wood revient sur ses hésitations : "On avait pas les nerfs pour le faire [engager Wenger en 1995], mais peut-être que je n'avais pas tort. Je pense que le Japon lui a fait du bien". Danny Fiszman s'envole vers le Japon lors de l'été 1996, et c'était signé. David Dein et Arsène Wenger s'étaient rencontré à Highbury  quelques années avant, lors d'un Arsenal Tottenham, le français était seul et David Dein et sa femme lui propose d'aller diner ensemble. Impressionné par son intelligence ils gardent le contact. David Dein possède à l'époque un Yacht à Antibes et quand il est sur place il passe par Louis II voir jouer le Monaco d'Arsène Wenger.  Au fur et à mesure des diners à Monaco, une amitié se créée entre les deux hommes. Il prendra les rênes de l'équipe première en Septembre 1996.

Enfin David Dein justifie sa réputation de visionnaire. Arsenal bénéficiera de la parfaite entente entre Arsène Wenger et David Dein aussi sur le plan professionnel, les deux se complétant parfaitement. En plus de travailler sur l'aspect financier du Club pour rattraper le retard sur les rivaux, il l'aide en matière de transfert et négociation de contrats. Le cas Anelka ou les transferts d'Overmars/Petit sont des bons exemples où les talents de négociateur de Dein ont permis à Arsenal de récupérer beaucoup d'argent.

SA CARRIÈRE A ARSENAL : LA GESTION DU CLUB



Les seuls matchs qu'il manque pendant la saison sont ceux qui ont lieu l'hiver pendant ses vacances en Floride "pour recharger ses batteries". Là-bas il va voir des matchs de NFL et s'intéresse au succès de ces loges pour les sponsors. En Angleterre, Man Utd, Tottenham et Aston Villa ont déjà créée des loges. Non seulement cela créée de nouvelles sources de revenus mais ça permet de baisser les places dans d'autres endroits du stade. En pratique, Tottenham a toujours eu parmi les plus les plus chères du pays. A Highbury les possibilités d'expansion sont réduites, et la façade Art Deco de la East End est un "monument classé" donc non destructible. Finalement un toit est construit en Janvier 1989 au-dessus de la Clock End avec 53 loges. Mais en hauteur et en virage, ce n'est pas la meilleure vue du terrain pour des loges.

Plus tard cette année là, le drame d'Hillsbrough, et la fin des 'terraces'. Des travaux sont fait pour installer les sièges, et la capacité du stade est réduite à 38.500 places. Non seulement Arsenal avait un nombre de place faible comparé à d'autres stades anglais, mais le nombre de loges est inférieur aussi à ce qui se fait ailleurs. La North Bank est transformé en tribune assise à 2 niveaux pour £22.5m de travaux. Et quand Arsenal annonce à ceux qui veulent s'abonner (pour plusieurs saisons) dans cette nouvelle tribune qu'ils devront débourser à partir de £1.200, là où la place coutait £5, les supporters sont furieux. A l'initiative d'un fanzine (1-0 down, 2-1 up), des briques sont lancé sur la Bentley de Dein, et le vice-Chairman porte plainte contre le fanzine, qui publiera par la suite ses excuses. Beaucoup de ces abonnements seront invendus pendant l'été 1991. Ca ne sera pas le seul procès, David Dein a été en conflit régulier avec les associations de supporters à cause de cette décision qui fera partir des habitués de la North Bank d'Highbury.

Heureusement la création de la Premier League fait effet, et l'argent commence à rentrer dans les caisses, et un nouveau publique arrive pour remplacer ceux qui ne peuvent plus se permettre d'aller au stade. Les revenus à la billetterie permettront à Arsenal de dépasser Liverpool et de se rapprocher de Man Utd encore loin devant le reste. Arsenal accuse quand même un gros déficit en terme de revenus commerciaux par rapport aux Red Devils. En terme de marketing aussi, Arsenal ne possédant qu'une seule boutique à Finsbury Park. Le manque de loge (qui aurait pu être construit en North Bank à l'image des 100 loges  à White Hart Lane lors de la reconstruction de ses East et West Ends) font qu'en 1997, Arsenal recule derrière Tottenham et Liverpool en terme de revenus, et 3 fois moins que Man Utd.

Les Gunners sont donc forcé de quitter Highbury si ils veulent espérer que l'écart avec leur rivaux ne continue pas de s'aggraver. David Dein privilégiait l'option de faire de Wembley le stade d'Arsenal. Le stade était en rénovation et la réouverture était prévu en 2003. Bien sûr le stade appartiendrait à la FA, et les finales de coupes comme les matchs de l'Angleterre se déroulerait dans ce même stade. Mais c'était une décision très peu partagée en interne. Peter Hill-Wood se rappelle : "Je pense que le reste du Board considérait que son jugement n'était pas le bon. Est-ce qu'il avait des intérêts différents aux nôtres, c'est un autre sujet. On était convaincu que l'on devait être propriétaire de notre stade. Être les locataires de la FA, avec un loyer en constant augmentation, n'avait aucun sens sur le plan financier". Autre possibilité, racheter le stade de Wembley : "On a fait une offre avant que la FA le rachète. Ca n'aurait pas non plus été la bonne réponse, mais on envisageait sérieusement cette possibilité à l'époque". Mais les travaux s'éternisaient et le stade ne rouvrira qu'en 2007. Donc les Gunners ont réfléchit à la construction d'un nouveau stade. Et c'est le début du projet Ashburton Grove mené par Danny Fiszman et Ken Friar, David Dein est lui mis à l'écart avec l'arrivée du CEO Keith Edelman engagé pour trouver des moyens de financer ce stade. Son influence au Club est d'autant plus réduite qu'il ne possède plus que 19% des parts du Club après en avoir vendu une partie à Danny Fiszman, faisant à l'occasion une énorme plus-value qui lui permet d'investir dans d'autres business.

SA CARRIÈRE A ARSENAL : LA FIN



Curieux de la gestion du sport aux USA, il fait la connaissance de Stan Kroenke. Un magnat du sport, propriétaires de Clubs ou de parts de Clubs dans 5 franchises de sport différentes, et marié à la riche Ann Walton, héritière du fondateur de WalMart (grande distribution). Il voit tout de suite en lui l'opportunité pour Arsenal de pouvoir rivaliser avec les rivaux, notamment le Chelsea d'Abramovich qui est en pleine ascension et qui cherche à recruter les meilleurs joueurs d'Arsenal et du championnat. David Dein tente donc de convaincre Kroenke d'investir à Arsenal.

Et en Mars 2007, Danny Fiszman décide de se séparer d'une partie de ses actions (659 parts pour £3.9m) et de les vendre à un tiers. C'est bien Stan Kroenke qui récupère ces parts à travers cet intermédiaire. Puis la chaine ITV, qui possède 9.9% des parts du Clubs vend ses parts en Avril 2007 à Kroenke Sport Entreprises pour un total de £65m. Quelques petits achats plus tard, Kroenke devient propriétaire de 12% des parts du Club. David Dein avec ses 14.5% propose à Lady Nina et ses 16% de s'allier à Stan Kroenke. Mais elle révèle ce plan au reste du Board qui décide à l'unanimité du départ de David Dein d'Arsenal Football Club. Après 24 ans au Club, il quitte définitivement Arsenal.

Le contexte de l'époque ce sont aussi les début d'Arsenal à l'Emirates, un stade qui offre de belles perspectives d'avenir. Sa position au Club est fragilisé aussi par son fils Darren Dein. Darren était agent de joueur, et il s'est mis à représenter de nombreux joueurs d'Arsenal dont Thierry Henry, Gaël Clichy, Alexandre Song, Francesc Fabregas, Emmanuel Adebayor, et Robin van Persie. Beaucoup lui ont reproché ce conflit d'intérêt, qu'il a toujours nié.

David Dein raconte que cette sortie rapide du Club, où du jour au lendemain il est devenu persona non grata, il l'a vécu comme "un décès familial. Au début c'est le choc, puis la période de deuil". Le départ de David Dein a aussi mis en doute la position d'Arsène Wenger. Donc le 19 Avril 2007, David Dein vient au centre d'entrainement pour discuter avec Arsène Wenger, et finalement le français décide de rester. Mais c'est un départ qu'Arsène Wenger aura du mal à avaler. "Il ne l'a pas très bien pris" raconte Hill-Wood, "mais je m'y attendais. Ils étaient très amis lui et David, et le sont toujours".

Finalement le 30 Aout 2008, David Dein décide d'annoncer publiquement la vente de ses 14.5% d'actions ... mais pas à Stan Kroenke, à Red & White Holdings, c'est à dire Alisher Usmanov et son bras droit Farhad Moshiri. Une opération qui lui rapportera £75m! Beaucoup plus que les £292,000 qu'il avait payé en 1981. Stan Kroenke qui aura su rester patient, rencontrera finalement les membres du Board a plusieurs reprises pour les rassurer. Et entre l'Ouzbèque et l'Américain, ils font leur choix. En Juin 2008, le Board est prêt à lui faire une place au Club, et petit à petit il va prendre le pouvoir. Red & White Holdings n'arrivera jamais a réagir, et il décide de se dissocier d'eux en Septembre 2008. Dans le même mois, Stan Kroenke devient officiellement membre du Board.



Pour conclure, David Dein est une personnalité influente, architecte de l'Arsenal moderne ainsi que du Football anglais que l'on connait actuellement. C'est aussi un fan d'Arsenal, un dirigeant proche de ses joueurs dont l'ambition, et le dynamisme était regretté après son départ. Son ambition de faire un Club plus compétitif a poussé aussi de nombreux fans hors d'Highbury avec l'augmentation des prix des billets et des abonnements. Il a été lui aussi impuissant face à la métamorphose du Football Anglais à partir de 2005, échouant pour retenir les meilleurs joueurs du Club, comme Ashley Cole, face aux Clubs plus riches. Mais comme souvent le temps fait qu'on ne retient que le positif et malgré ses échecs, il restera le dirigeant qui symbolise deux périodes dorées de l'histoire du Club avec l'ère George Graham et surtout celle d'Arsène Wenger. Si le Club doit beaucoup au français, il doit beaucoup à David Dein pour sa décision courageuse de faire venir le manager qui a fait basculer Arsenal dans une autre dimension.


Extraits d'Arsenal, the Making of a Modern SuperClub et de Rebels for the Cause

jones79

C'est très bien écrit. Comme tout homme il a ses qualités et ses défauts.

Vince

Désolé si c'est un peu brouillon mais c'est difficile de résumer 24 ans à la tête du Club, surtout qu'il y a aussi toutes ses actions dans les instances nationales et européennes. Il y a beaucoup à dire sur chaque époque. Au moins ceux qui ne connaissent pas trop le personnage vont peut-être le découvrir ou apprendre des choses. Comme moi j'ai appris des choses en relisant des articles ou des livres. Faudrait qu'il écrive lui-même un livre pour donner sa vision des choses sur ce qui s'est passé, ce serait intéressant, il a été au coeur de la métamorphose du Club et du Football Anglais.

gunner4life

comme quoi il est aussi à l origine du foot anglais business et qu il n à pas toujours agi dans le sens des supporters.

jones79

Citation de: gunner4life le 17-01-2017, 22:55:22
comme quoi il est aussi à l origine du foot anglais business et qu il n à pas toujours agi dans le sens des supporters.


Surtout quand il a mis des sièges dans la North Bank et il a fallu dépenser £1000 avant avoir une place.

Skoxy

Merci Vince, c'était trés intéressant à lire :up:

Vince

CiterDein - Impossible de mesurer l'héritage qu'il laissera



"C'est énorme son héritage. Le style de jeu, sa façon de se comporter, son intégrité, son honnùteté, la façon dont il gère les joueurs, l'importance qu'il donne à la formation. Ce qu'il a fait pour le Club est impossible à mesurer. Les résultats parlent d'eux mùme pendant ces 22 ans. Il a connu d'énormes succès, et restera sans aucun doute dans l'histoire comme le plus grand manager d'Arsenal.

Arsène aura 69 ans en Octobre, et il est en extraordinaire forme. Il a un esprit très vif, une grande connaissance du Football. A travers les années il a été approché par certains des plus grands Clubs. Real Madrid, PSG, sélection Anglaise, ... ils l'ont tous voulu. Donc il ne manquera pas d'offre."