Arsenal Supporter Club France

Vidéos Souvenirs

Démarré par Vince, 10-01-2010, 23:33:35

« précédent - suivant »

gunners_dz

Ce qu'il peut me manquais quand même.

Bertrand

Il en manque tellement (des passages savoureux)...
Et son intelligence manque cruellement...
\"In Arsène we trust\"

Vince

Le 24 Novembre 1996, Arsenal reçoit les Spurs à Highbury. C'est le premier North London Derby pour Arsène Wenger arrivé quelques mois plus tôt. Arsenal n'a plus remporté le derby chez eux depuis 1991 en championnat. Lukic remplace Seaman blessé à Old Trafford quelques jours plus tôt. Le jeune Sol Campbell est en défense côté Spurs.
 
Wright Berkamp
Merson Vieira Platt
Winterburn Bould Adams Keown Dixon
Lukic

subs : Hartson pour Platt (80'), Parlour pour Bergkamp (90')



L'arbitre siffle penalty sur une faute sur Bergkamp en première mi temps. Ian Wright ouvre le score. En seconde mi temps les esprits s'échauffent, et Tottenham en profite pour égaliser avec beaucoup de réussite (le ballon rebondit contre le poteau puis le gardien avant de rentrer). Le match est très disputé et il faut attendre la 88ème pour le but victorieux de Tony Adams, son 4ème dans un North London Derby. Dans la foulée Bergkamp - décisif sur les 2 premiers buts - tue le match avec un superbe but. Bon travail de Ian Wright dans le couloir droit qui centre et le hollandais contrôle parfaitement le ballon en cloche avant de marquer.

Vince

02/11/13 Arsenal 2-0 Liverpool

Peu de milieux "travailleurs" à l'époque, mais énormément de talents et une grosse performance plus la victoire face à Liverpool.

Thead a déplier avec de belles actions et un jeu qui fait rêver.




Vince


Un long dégagement du gardien pour un attaquant qui peut gagner son duel, un bloc qui joue haut et qui est donc présent sur le second ballon. Des joueurs courageux dans l'utilisation du ballon, disponibles autour du porteur avec les qualités technique pour imposer le jeu dans le camp adverse avec facilité. Arteta, Özil, Ramsey, Cazorla, Rosicky, avec Giroud en point d'appui et Sagna/Gibbs dans les couloirs pour proposer des solutions.

Vince

Ce qui est impressionnant c'est le nombre de solutions devant le porteur du ballon. Et puis les permutations, Cazorla passe de la gauche à la droite, Özil prend le côté gauche, Rosicky l'axe, Ramsey se balade de gauche à droite, se projette dans la surface. Les créateurs en plus d'être nombreux avaient une grande liberté d'action, ils sont intelligent donc savent où proposer le ballon et où jouer. Ils ont en plus une superbe entente avec des combinaisons en une touche, des passes à l'aveugle en première intention, toujours du mouvement autour du porteur de ballon ... typique du Wengerball.


jones79

Nous sommes loin de cela,aujourd'hui.