Arsenal Supporter Club France

The Invincibles

Démarré par Vince, 31-12-2009, 16:11:20

« précédent - suivant »

Taz

Only One Arsenal ! ! ! 


TheArmoury

Vieira aussi. Sûrement à cause de l'Italie :green:

Vince

Le fameux match à Old Trafford (celui où on fait nul)

Invalid Tweet ID

Vince

07-01-2018, 04:31:26 #123 Dernière édition: 07-01-2018, 04:34:17 par Vince
Wenger rend hommage à Clough, dans un autre topic. Voilà Clough qui rend hommage aux Invincibles, peu de temps avant sa mort en 2004. Son équipe Nottingham Forest était resté elle invaincu pendant 42 matchs entre 1977 et 1978 !



Citer"Je ne pensais pas qu'on serait battu, c'est un tel prestige, c'est un tel record. Mais comme on dit dans le boulot, tout les records sont fait pour être battu."

C'est une équipe très spectaculaire, n'est-ce pas ?

"Rien de moins qu'incroyable. J'ai du mal à l'admettre, mais ils sont peut-être presque aussi bons qu'on l'était. Mais ils sont brillant, vraiment brillant. Et pour un gars qui a été dans le Football 40-50 ans, brillant est un vrai compliment. Leur expertise, leur talent, ....toutes leurs qualités.

La chose qui me passionne à propos d'eux, et je les ai vu plusieurs fois jouer, c'est la façon dont ils traitent le ballon. Quand j'étais manager, j'avais l'habitude de prêcher, "pourquoi tu tapes dans ce ballon comme ça ? C'est ton ami, c'est ton seul ami". Eux ils traitent le ballon comme un vieil ami cher. En fait ils sont bons, je pense qu'ils aiment le ballon, ils l'adorent encore plus que leurs femmes. Ils caressent la balle comme je rêvais de caresser Marilyn Monroe."


Ils aiment bien caresser ce ballon ..

"Oh c'est sûr, ils jouent partout, des deux pieds. Et j'ai remarqué quand je les voyais jouer, qu'à chaque fois qu'ils donnaient le ballon à un collègue, ils font attention de mettre le ballon sur le bon pied. Quand vous en êtes là, c'est une maitrise suprème de la technique, du timing, de la réflexion, esprit collectif. Parce que vous vivez avec lui, vous jouer avec lui, et vous savez qu'il est meilleur de son pied gauche, donc vous lui mettez sur son pied gauche. "Oh c'est lui maintenant, c'est pas l'espagnol, donc je lui met sur le pied droit". Rien de moins qu'incroyable."

Il y a aussi beaucoup de vitesse dans leur jeu ..

"L'essence de la vitesse au Football est combiné dans deux aspects : la rapidité de réflexion, et ils ont ça. Et vitesse de la passe. Parce que si vous avez l'un mais pas l'autre, vous aurez du mal, même si vous pourrez toujours vous en sortir. Mais eux ils ont les deux."

Donc si il y a bien une équipe qui peut vous prendre ce record, c'est Arsenal ..

"Ca fait un peu mal, car c'est Arsenal, parce que personne n'aime Arsenal, seuls les fans d'Arsenal aiment Arsenal. Et puis il y a un français aux commandes, le manager, Wenger, et peu d'anglais aiment les français non plus ! Mais c'est un top, top, top manager, il n'y a pas l'ombre d'un doute à ce propos. Et depuis qu'il est rentré dans notre parcelle - par là je veux dire dans notre pays - pour entrainer, personne n'a fait mieux que lui."

Vous pensiez que votre record serait battu ?

"Non, vraiment pas. Surtout avec l'intensité frénétique de la Premier League, et c'est vraiment frénétique, avec tellement de bons joueurs et tellement de bonnes équipes, on se disait que ça fait du chemin 42 matchs. Et je sais à quel point c'était dur pour moi, donc je sais combien c'était dur pour lui. Le tout petit problème c'est que c'est Arsenal, et sans vouloir manquer de respect à Nottingham Forest, moi c'était avec Nottingham Forest."

Oui, il y a une grosse différence. Vous l'avez fait avec une équipe que vous avez construite avec peu de moyens ..

"Admettons qu'Arsenal est une meilleure équipe, et tout le monde dit qu'ils le sont. Et ça me dérange pas, le Football est fait de différentes opinions, comme la vie, comme vous le savez toute ma vie j'ai exprimé la mienne. Mais je me suis imposé dans le Football plus par ce record d'Invincibilité de 42 matchs que par mes Coupes d'Europe."

Vous allez lui envoyer une caisse d'escargots, ou du champagne ?

"Les escargots, lui et moi on a ça en commun, car j'adore ça, et il aime certainement ça aussi. Le champagne ... non. Ma générosité n'ira pas jusque là."

Parce qu'il est français ..

"Non, pas seulement parce qu'il est français. Mais c'est compliqué de féliciter quelqu'un que l'on admire - pas que l'on envie car c'est une bêtise. Mais faut pas rendre les choses trop évidentes. Parce qu'il sait déjà que je l'admire."

Bouligoal

Je ne sais pas si on peut appeler ça un hommage :lmao:
229 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vince

:up:


Vince

Happy Invincible Day everyone :up:


jones79

Il n'est pas prêt de tomber ce record.

gunners_dz

Citation de: jones79 le 04-01-2019, 06:33:47
Il n'est pas prêt de tomber ce record.


Pour de longues années encore !!!!

Ben4

Citation de: Vince le 04-01-2019, 00:26:12
Happy Invincible Day everyone :up:




:lol: j'aime beaucoup ce nouveau jour maintenant qu'on a perdu celui où on est devant tottenham  :sorry:
"My heart is tied to this football club-Arsenal is my life. This club has deep-seated roots and a tremendous heritage and it is my aim to uphold these important values and help create new history for future generations to recount.\" Arsène Wenger

Vince

CiterClough - Si quelqu'un mérite de battre mon record, c'est lui



Colonne dans la presse du grand Brian Clough, et son sens de la formule, sur les Invincibles au moment où ils allaient égaler son record de 42 matchs sans défaites.

"Quand Arsenal ira chercher son 42ème match sans défaite en championnat ce weekend pour égaler mon record, je regarderai chaque minute à la TV, et je les supporterai. Et si ils peuvent le battre la semaine suivante, alors je les supporterai encore plus fort. Car si j'avais pu choisir une équipe pour remplacer celle de Nottingham Forest dans les livres d'histoire, alors ce serait celle qu'Arsène Wenger a créé à Highbury.

Les Gunners sont aussi proche de la perfection que n'importe quelle équipe que j'ai pu voir. Les supporters d'Arsenal doivent se sentir comme ceux du Real Madrid qui remportait toutes les compétitions il y a des années. Cette équipe du Real capturait le cœur de tout ceux qui la voyait jouer ... et maintenant Arsenal fait de même. Leur fans doivent se dire que c'est comme être au Paradis ! Et ils doivent en profiter autant que ça dure, et autant que possible. Car c'est encore mieux qu'être au Paradis. Le Paradis ne pourrait pas être aussi beau.

Si les records sont fait pour être battu, faites qu'Arsenal batte le miens. Faites qu'ils l'égalent contre Middlesbrough dimanche, le Club où ma carrière de Footballeur a débuté. Et faites qu'ils le battent. Pas de rancœur de mon côté, juste de l'admiration et de la reconnaissance pour une équipe exceptionnelle. Quand je les regarde, je bave ... et pas parce que j'ai presque 70 ans.

C'est parce que je vois une équipe qui a apporté au Football l'art de la simplicité. Haut niveau technique, rythme, une joie à regarder. Et l'instinct de tueur. On disait de Mohamed Ali qu'il pouvait voler comme un papillon et piquer comme un abeille. Arsenal nage avec la grâce d'un dauphin et mord tel un requin. C'est tellement fluide, assuré, calme, merveilleusement talentueux - et sacrément bon dans le boulot le plus compliqué de tous : coller ce ballon dans les filets.

Je suis convaincu que lorsqu'ils font une passe, ils ne visent pas simplement les pieds, mais le pied fort de leur coéquipier. Ils sont si bons que ça. J'ai toujours cru que notre record à Forest entre Novembre 1977 et Décembre 1978 resterait à jamais. Mais c'était avant de connaitre la brillance du Manager Arsène Wenger, et je dis bien brillance.

Pendant longtemps après son arrivée à Highbury, je n'étais pas fan. Je trouvais l'équipe indisciplinée, ils n'étaient pas une équipe méchante, mais ils avaient de mauvaises manières, toujours prêt à se plaindre et protester auprès de l'arbitre ou du juge de touche. Dans ce domaine ils ont progressé au point qu'on ne reconnait plus cette équipe - ainsi que leur Football. Et ce n'est pas une exagération de dire qu'Arsène Wenger est devenu une idole pour moi.

Venant de quelqu'un aussi vaniteux, de mauvaise foi, et arrogant que moi, c'est un compliment. Ca veut dire qu'il est bon - et je sais ce que ça demande d'être bon. Il est reconnu comme l'un des meilleurs de ce business. Et il assume ça avec dignité, intelligence, et une grande connaissance du Football. Je le vois très rarement dans les backpages (articles négatifs dans les tabloids), ce qui a été ma grande faiblesse.

Quand il a connu un problème avec le capitaine Patrick Vieira récemment, il a superbement géré ça. Il ne s'est pas mis à genou pour le supplier de rester. Il n'a pas dit non plus "si tu veux partir, fout le camp" - comme je l'aurais fait. Il a quasiment rien dit jusqu'au moment critique, quand il lui a dit que la porte est ouverte et qu'il a laissé le ballon dans le camps de Vieira. Il a géré la situation sans conflit et a résolu l'affaire. C'est un des arts du Management. Et il se trompe rarement sur le marché des transferts.

J'ai vu le jeune espagnol, Jose Antonio Reyes, l'autre jour, et ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant enthousiasmé par un jeune attaquant, mais on dirait que ce gamin a tout pour réussir. Si j'étais assis dans une salle avec Wenger et Alex Ferguson aujourd'hui, ils auraient tout les droits de dire "Brian, ça a changé un peu depuis ton époque". Ils auraient raison. Le Football est meilleur aujourd'hui qu'il n'y a 30 ans.

Je n'ai aucune hésitation à dire que cette équipe d'Arsenal est meilleur que l'équipe de Forest de 1977. Ils ont des joueurs de grande classe à chaque poste, et pleins d'autres encore. Les Footballeurs sont en meilleure condition physique, plus rapides, plus puissants, et ont beaucoup plus d'argent sur leur compte en banque.

C'est bien là que la série d'invincibilité d'Arsenal diffère avec le record atteint avec Forest. C'est pourquoi c'est si difficile de faire des comparaisons. Il n'y a pas de passagers dans cette équipe, pas de joueurs qui sont là parce qu'ils sont de bonne compagnie. Moi j'en avait 8 ! On était l'équipe d'une petite ville en terme de Football, alors qu'Arsenal fait partie des géants. Je dirais que dans l'époque actuelle, que c'est comme si Charlton était invincible pendant 42 matchs, pour répéter ce que l'on a fait avec Forest.

Je n'aime pas dire ça car les gens pourraient penser que je minimise le succès d'Arsenal. Au contraire, ce qu'a fait Arsenal, et continue de faire, c'est unique. Ils sont remarquable. Comment nous on a pu rester invaincu pendant 42 matchs, je ne saurais jamais. Je n'avais pas de Vieira, d'Henry, de Reyes, de Pires ou de Bergkamp. Je vois les joueurs d'Arsenal se rassembler en rond avant les matchs pour s'encourager.

Nous on avait pas besoin de ça, ce qui nous rassemblait c'était cet esprit collectif d'outsiders. On jouait sans aucune pression sur les épaules. On était libéré de tout poids lié aux attentes, car personne ne s'attendait à ce que l'on gagne. Et quand on gagnait, ça dérangeait personne. Oui, on devait aller jouer à Highbury, Anfield et Old Trafford. On a déjoué beaucoup de pronostiques pour réussir ce record.

Mais Arsenal, malgré leurs puissances financières et leur statut glamour, devait y arriver d'une autre manière - ils portaient sur leurs épaules non seulement le poids du calendrier mais aussi celui des attentes des gens. Le secret d'Arsenal c'est leurs talents - le notre c'est que personne ne nous pensait assez bon. On faisait de notre mieux avec ce qu'on avait. On était uni car on savait qu'on était pas les meilleurs. Arsenal n'a pas ce compromis, ils peuvent acheter de grands joueurs, mais l'argent n'est un avantage que si on sait comment le dépenser - et personne ne le dépense plus intelligemment que le Manager d'Arsenal.

Je ne sais pas comment ils ont approché psychologiquement ces derniers matchs, mais nous ça a commencé à nous faire réfléchir après 35 matchs. A l'époque je disais aux joueurs "pensez juste au soulagement quand on arrivera à arracher un 0-0 ou 1-0". Et quand on y arrivait, quand on est allé jusqu'à 42 matchs, je me roulais dans ce soulagement.

Je commence à ressembler à David Attenborough (journaliste animalier), mais quand j'étais enfant, j'ai toujours voulu être un  hippopotame, qui se roule dans la boue. Quand j'ai remporté mon premier titre de champion, j'ai ramené la coupe à la maison, je l'ai posé sur la TV, et j'ai mangé un fish and chips. Et c'était moi en train de me rouler dans la boue.

J'espère qu'Arsène Wenger et les joueurs vont se rouler par terre aussi cette semaine, je serai ravi si ils égalisent notre record. Car ils méritent toutes les récompenses.

Enfin, je leur rappellerai qu'à la fin de la saison où notre série s'est arrêtée, on a remporté la Coupe d'Europe. Ainsi que la saison d'après."

jones79

Cette équipe de Nottingham Forest était très solide. A l'époque, pendant leur série d'invincibilité, nous avons presque crée l'exploit de leur battre chez eux, en menant 1-0 pendant une bonne partie de match.Bel hommage de Clough envers Wenger.