Arsenal Supporter Club France

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
News / Re : Unai Emery
« Dernier message par Fly Millenium le Aujourd'hui à 03:18:06 »
Et vu à quel point l'équipe a coulé et les joueurs ont lâché Wenger l'an passé avant son annonce de départ, on aura certainement beaucoup plus de points que l'an passé.
Ca on en sait rien, il nous est arrivé ces 5 dernières années de finir plus haut au classement d'une année sur l'autre, surtout que l'été dernier on s'est renforcé. Même les dernières années de Wenger nous ont apporté du spectacle, du beau Football et des succès.

Sinon évidemment que le contexte n'est pas le même, mais avant que Wenger n'arrive, la saison précédente Arsenal avait finit 5ème. Et dire que Emery fait (uniquement en terme de point à ce moment de la saison) légèrement mieux que la pire saison d'Arsène Wenger en 21 ans, alors qu'on s'est renforcé depuis et que le contexte est plus favorable, faut avouer que c'est pas glorieux. Surtout qu'à bien des égards on fait moins bien que la saison dernière.
Mais d'où tu sors ça ? Le seul truc où on fait moins bien jusqu'ici c'est la finale de League Cup où on s'est pris une branlée par City.
Je l'ai déjà écrit pleins de fois, après on va dire que j'en fais trop. On a régressé dans le jeu, le spectacle que l'on propose, la capacité à dominer nos adversaires, et défensivement on a au mieux stagné mais statistiquement régressé. Tout ça dans un contexte supposé plus favorable, après s'être renforcé.

On a en rien régressé dans le jeu, on est dans la lignée de ces deux dernières saisons. Défensivement, c'est sûr qu'il n'y a eu aucune amélioration vu que l'intégralité de notre secteur défensif a été décimé par les blessures.

Et puis tu m'expliqueras où est le contexte favorable quand tu passes après un coach aussi emblématique que Wenger qui est ni plus ni moins une légende vivante du football. Le tout dans un club où les dirigeants se tirent dans les pattes, où l'homme fort du club se barre au bout de quelque mois après t'avoir fait signer et où ton directeur du recrutement se barre lui aussi quelques mois après ta venue. C'est sûr que toutes les conditions sont parfaitement favorables, d'autant plus qu'avant son arrivée on roulait sur la PL, pas vrai ?

 
2
News / Re : Unai Emery
« Dernier message par Vince le Hier à 23:53:57 »
Et vu à quel point l'équipe a coulé et les joueurs ont lâché Wenger l'an passé avant son annonce de départ, on aura certainement beaucoup plus de points que l'an passé.
Ca on en sait rien, il nous est arrivé ces 5 dernières années de finir plus haut au classement d'une année sur l'autre, surtout que l'été dernier on s'est renforcé. Même les dernières années de Wenger nous ont apporté du spectacle, du beau Football et des succès.

Sinon évidemment que le contexte n'est pas le même, mais avant que Wenger n'arrive, la saison précédente Arsenal avait finit 5ème. Et dire que Emery fait (uniquement en terme de point à ce moment de la saison) légèrement mieux que la pire saison d'Arsène Wenger en 21 ans, alors qu'on s'est renforcé depuis et que le contexte est plus favorable, faut avouer que c'est pas glorieux. Surtout qu'à bien des égards on fait moins bien que la saison dernière.
Mais d'où tu sors ça ? Le seul truc où on fait moins bien jusqu'ici c'est la finale de League Cup où on s'est pris une branlée par City.
Je l'ai déjà écrit pleins de fois, après on va dire que j'en fais trop. On a régressé dans le jeu, le spectacle que l'on propose, la capacité à dominer nos adversaires, et défensivement on a au mieux stagné mais statistiquement régressé. Tout ça dans un contexte supposé plus favorable, après s'être renforcé.
3
News / Re : Stanley Kroenke
« Dernier message par Vince le Hier à 23:46:16 »
Je savais pas trop où poster cet article que j'ai trouvé très beau, et qui définit très bien l'apathie et la résignation actuelle à Arsenal dans à peu près tout les domaines.


Citer
Joyless and bloodless,
l'Arsenal de Stan Kroenke a perdu de vue son but fondamental

Article de Jonathan Liew pour The Independant.

https://www.independent.co.uk/sport/football/premier-league/stan-kroenke-arsenal-bate-jonathan-liew-a8788241.html

Le problème vous voyez, ce n'est pas de perdre contre BATE Borisov. Ce n'est pas le coup de coude d'Alex Lacazette ou le contrat de Mesut Özil. Ce n'est pas Aaron Ramsey ou Sven Mislintat. Ce n'est pas l'incapacité de dépenser de l'argent en Janvier, ni le vide en défense centrale, ce n’est pas la conviction curieusement inébranlable qu’un mouvement offensif n’existe pas sans passer par Sead Kolasinac. Ce n'est pas le milieu en diamant d'Unai Emery, ni le 3-5-2, ce n'est pas Emery lui-même.

Le problème, alors qu'Arsenal aborde le dernier acte de sa saison dans lequel le meilleure scenario c'est une 4ème place et une victoire en Europa League, le pire scenario une 6ème place et une nouvelle opportunité de remporter l'Europa League la saison prochaine, le problème c'est qu'à un moment donné, Arsenal a simplement cessé de transmettre des émotions.

Il y a une condition médicale appelée anhédonie, définie comme l'incapacité de ressentir du plaisir dans des activités d'habitude plaisantes. En fait, c'est décrit comme une fatigue émotionnelle, un émoussement à la fois de l'impulsion de motivation et de l'appréciation de la récompense. C'est une idée qui semble particulièrement applicable à Arsenal en ce moment : un Club où l'exaspération, l'apathie, et les querelles internes semblent, dans une large mesure, indépendant aux résultats sur le terrain, ni même le jeu pratiqué. L'anhédonie est très lié aux conséquences de stress post-traumatique, ce qui est logique vu les événements dramatiques de l'été dernier, et ensuite la lutte des fans d'Arsenal à envisager les nouveaux termes de leur engagement au Club.

Vous avez regardé Arsenal Fan TV dernièrement ? Pendant les dernières années de l'ère Wenger, c'était un moyen d'expression grossière pour personnes émotives qui témoignait de l'esprit de révolte à l'Emirates à cette époque. Maintenant, la chaîne s'appelle "AFTV Media" suite à un avertissement du Club, et très peu de cette insurrection palpitante a survécu pendant l'été. Claude regarde de manière indifférente dans le vide, comme un homme qui sait d'avance notre avenir. Troopz a lui le regard hanté d’un prédicateur provocateur qui travaille maintenant dans le télémarketing. Robbie sourie désespérément à la caméra, essayant en vain de donner son opinion sur le duo Torreira-Xhaka en y mettant une émotion sincère. Au final la conséquence c'est moins de soap opera virale, et plus de cinquentenaires qui parlent de leur mal au dos.

Et cette banalité devient climat dominant à l'heure actuelle, pas simplement sur internet mais dans l'univers d'Arsenal au sens large, et plus que tout à l'Emirates, où même dans ses moments les plus électrifié de la saison ne ressemble pas à un stade de Football mais plus à une séance collective de gémissements : "parlez nous, parlez nous, s'il vous plait ne nous laissez pas mourir seuls". Le silence médiatique sinistre qui suit les défaites montre ça, un sens que très peu de l'amour accordé à Arsenal apparait à l'extérieur, que même dans les moments importants cette passion reste calme, insaisissable, indisponible.

C'est trop simple de mettre ça sur le dos de la fatigue post-ère Wenger, un inévitable relâchement suite aux émotions intenses, parfois de débats amères sur l'avenir du Club. Et il y a une certaine idée qu'après le tumulte de ces dernières années, Arsenal avait juste besoin de se reposer un petit peu, de laisser tourner la machine, tranquillement construire quelque chose tout en retrouvant ses forces pour un prochain grand assaut. La nomination du technocrate Emery - un parangon de la compétence, de la classe et de la courtoisie, du respect et de la sobriété - semble confirmer cela.

Mais peut-être au milieu de tout ça, quelque chose a été égaré. Le premier et plus important but d'un Club de Football c'est de vous faire ressentir des choses, ce qui n'est pas forcément lié à l'amour qu'on lui porte. Des couloirs de London Colney aux bars de Busan, il y a des millions de gens dans le monde qui aiment profondément Arsenal, qui investissent des fortunes et des vies, qui voient en Arsenal pas simplement un passe temps, mais une identité, une opportunité de faire partie de quelque chose de plus grand. Mais finalement quoi exactement ?

Ne jamais sous-estimer l'importance d'une vision. Du Liverpool de Klopp, au Cardiff de Warnock, du City de Pep comme au Middlesbrough de Pulis, les Clubs modernes - et même les Clubs pre-modernes - sont géré avec une vision, un but précis. Quelque chose qui les distingue d'une entreprise comme une autre. Sous la gestion efficace et pourtant dépourvue de passion de Stan Kroenke, Arsenal donne l'impression d'un Club qui n'est plus certain de son idée de base. Bien sûr, le Club veut gagner. Mais comment ? Et pourquoi gagner ? Et quel est l'intérêt pour Arsenal de gagner ? Pourquoi est-ce que les autres devraient remuer ciel et terre pour les empêcher d'y arriver ?

Ce qui est dommage c'est qu'il reste beaucoup à adorer dans ce Club. Des joueurs merveilleux comme Aubameyang, Torreira et Özil, si il retrouve un jour le chemin des terrains. Des jeunes talents prometteurs comme Matteo Guendouzi, Ainsley Maitland-Niles et Alex Iwobi. Une équipe féminine brillante. Une Academy florissante. Même l'Emirates souvent moqué peut faire du bruit, comme lors de la défaite des Spurs 4-2 en Décembre dernier, le dernier aperçu du côté tribal, sauvage d'Arsenal, la dernière fois où ils avaient l'air réellement imprégné d'un but commun. Quelque part, à l'intérieur, il existe une trace de joie à Arsenal. On espère juste pour le bien de leurs fans qu'ils arriveront à la localiser sans trop attendre.
4
News / Re : 29 - Matteo Guendouzi
« Dernier message par Fly Millenium le Hier à 22:48:32 »
Symptomatique de ta mauvaise foi surtout :lol: Bon courage pour trouver les 5 ou 6 gars ici qui vont te soutenir au sujet d'Aubameyang

Ou de ta connerie.

Je suis sûr qu'il y en a un bon paquet qui pense comme moi va.
5
News / Re : Unai Emery
« Dernier message par Fly Millenium le Hier à 22:37:04 »
Et vu à quel point l'équipe a coulé et les joueurs ont lâché Wenger l'an passé avant son annonce de départ, on aura certainement beaucoup plus de points que l'an passé.
Ca on en sait rien, il nous est arrivé ces 5 dernières années de finir plus haut au classement d'une année sur l'autre, surtout que l'été dernier on s'est renforcé. Même les dernières années de Wenger nous ont apporté du spectacle, du beau Football et des succès.

Sinon évidemment que le contexte n'est pas le même, mais avant que Wenger n'arrive, la saison précédente Arsenal avait finit 5ème. Et dire que Emery fait (uniquement en terme de point à ce moment de la saison) légèrement mieux que la pire saison d'Arsène Wenger en 21 ans, alors qu'on s'est renforcé depuis et que le contexte est plus favorable, faut avouer que c'est pas glorieux. Surtout qu'à bien des égards on fait moins bien que la saison dernière.

Mais d'où tu sors ça ? Le seul truc où on fait moins bien jusqu'ici c'est la finale de League Cup où on s'est pris une branlée par City.
6
News / Re : 29 - Matteo Guendouzi
« Dernier message par Vince le Hier à 22:31:23 »
Symptomatique de ta mauvaise foi surtout :lol: Bon courage pour trouver les 5 ou 6 gars ici qui vont te soutenir au sujet d'Aubameyang
7
News / Re : 29 - Matteo Guendouzi
« Dernier message par Fly Millenium le Hier à 22:28:54 »
Ils sont caché où les 5 ou 6 gars ? Le seul qui a réagit par rapport à ce que t'as raconté sur Aubameyang en dehors de moi, c'est gunners_dz et c'était pour te contredire.

Je parle de manière générale. Vu que les débats sont ouverts sur tous les topics.

Bref son match du jour est assez symptomatique. Même face à une faible opposition il a encore tout raté ou presque.
8
News / Re : Unai Emery
« Dernier message par Vince le Hier à 22:25:59 »
Et vu à quel point l'équipe a coulé et les joueurs ont lâché Wenger l'an passé avant son annonce de départ, on aura certainement beaucoup plus de points que l'an passé.
Ca on en sait rien, il nous est arrivé ces 5 dernières années de finir plus haut au classement d'une année sur l'autre, surtout que l'été dernier on s'est renforcé. Même les dernières années de Wenger nous ont apporté du spectacle, du beau Football et des succès.

Sinon évidemment que le contexte n'est pas le même, mais avant que Wenger n'arrive, la saison précédente Arsenal avait finit 5ème. Et dire que Emery fait (uniquement en terme de point à ce moment de la saison) légèrement mieux que la pire saison d'Arsène Wenger en 21 ans, alors qu'on s'est renforcé depuis et que le contexte est plus favorable, faut avouer que c'est pas glorieux. Surtout qu'à bien des égards on fait moins bien que la saison dernière.
9
News / Re : 29 - Matteo Guendouzi
« Dernier message par Vince le Hier à 22:20:46 »
Ils sont caché où les 5 ou 6 gars ? Le seul qui a réagit par rapport à ce que t'as raconté sur Aubameyang en dehors de moi, c'est gunners_dz et c'était pour te contredire.
10
News / Re : David Ospina [prêté à Naples]
« Dernier message par Vince le Hier à 22:19:19 »
"Je souhaiterais continuer d'évoluer en Europe, même si un retour en Amérique du sud reste une possibilité."
Pages: [1] 2 3 ... 10