Arsenal Supporter Club France

George Allison

Démarré par Vince, 09-12-2021, 16:12:38

« précédent - suivant »

Vince


Topic sur le successeur d'Herbert Chapman. Le secrétaire du Club, journaliste de formation et commentateur d'événements sportifs (il était le premier à commenter un match en direct à l'époque sur la radio BBC), il est devenu Managing Director après la mort de Chapman en 1934 jusqu'en 1947. Avec lui aux commandes Arsenal a remporté 2 titres de champion (1935, 1938), deux Charity Shield (1935, 1938) et une FA Cup (1936).

"En 1906, quand je suis arrivé pour la première fois à Londres, je me suis intéressé à Arsenal dans le cadre de ma profession de journaliste. J'ai souffert d'Arsenalitis depuis ce moment. J'étais un proche de Sir Henry Norris à l'époque où il a déménagé le Club de Plumstead à Highbury. Et pendant des années j'écrivais dans le programme d'Arsenal, jusqu'à peu de temps après la première Guerre Mondiale quand j'ai été nommé dirigeant du Club.

J'ai continué dans ce rôle pendant des années, jusqu'au malheureux décès de Mr. Herbert Chapman, en Janvier 1934, quand mes collègues du Board d'Arsenal m'ont demandé d'arrêter ma vie de journaliste pour prendre le contrôle d'Arsenal. Depuis ça a été 5 années trépidantes, avec les vives émotions de remporter deux championnats et une coupe, mais ça a été un grand plaisir d'être le manager d'un Club comme Arsenal."


Extrait de son livre, The Inside Story of Football écrit en 1938.

jones79

Pas facile de remplacer Herbert Chapman, mais Allison avait continué à gagner des trophées.

Vince

20-12-2021, 16:52:32 #2 Dernière édition: 20-12-2021, 17:04:44 par Vince
CiterGeorge Allison, de journaliste à Manager d'Arsenal


Né à Darlington (Nord de l'Angleterre) en 1883, George Frederick Allison joue pour son équipe amateure locale de Stockton-on-Tees tout en écrivant sur leurs exploits sur le terrain. Il a plus de talent pour l'écriture que pour le Football et décide donc de devenir journaliste sportif à plein temps. Et c'est en 1906 qu'il part pour Londres, probablement pour développer sa carrière, et il débute alors comme freelance avant de se faire connaitre comme journaliste de Football. C'est dans ce cadre qu'il découvre Woolwich Arsenal, à cette époque (1906-1907) les Gunners arrivent à se qualifier jusqu'en demi finale de FA Cup, et terminent 7ème de première division, la meilleure place jamais atteinte jusque là par le Club.

C'est à cette époque qu'il écrit dans les programmes de matchs d'Arsenal, la colonne "Gunners' Mate". Il est aussi l'auteur du premier Handbook d'Arsenal, dans lequel il rédige un résumé de l'histoire du Club (c'est la première version officielle). Sa carrière de journaliste prend son envol, il écrit pour Sporting Life, il devient le correspondant à Londres du New York Post, et il est aussi engagé par la radio BBC après la première Guerre Mondiale. Avec la radio anglaise il devient la première personne à commenter des événements sportif en direct et en 1927 il commente la finale de FA Cup Cardiff v Arsenal. C'est une révolution car en 1931 plus de 100 matchs par saisons sont commentés en direct. Et la Football League réagit et fait bannir cette activité parce qu'ils considéraient que ça avait un effet sur l'affluence dans les stades. Les matchs de championnat commentés à la radio ne feront leur retour qu'en 1945 après la seconde Guerre Mondiale. Mais la FA ne partageait pas le sentiment de la Ligue et toutes les finales de Cups étaient diffusées à la radio.

Après la Première Guerre Mondiale il n'est plus seulement journaliste, mais il est engagé par Arsenal en tant que secrétaire du Club. Lorsque Herbert Chapman décède en Janvier 1934, Arsenal confie le rôle de Manager par intérim (jusque la fin de la saison) à Joe Shaw. Et lors de l'été, George Allison devient officiellement le nouveau Managing Director d'Arsenal. Chapman avait remporté le titre lors de la saison 1932-33, les Gunners avaient bien débuté la saison suivante et malgré le décès de leur Manager, Joe Shaw permet à Arsenal re remporter un autre titre. Et enfin lors de sa première saison aux commandes, George Allison et Arsenal remportent le titre en 1934-35. C'est donc le 3ème titre de suite, la saison suivante ils remporte la FA Cup, puis un nouveau titre de champion en 1937-38.



George Allison rend hommage à Herbert Chapman avant de prendre sa succession.

George Allison est très différent d'Herbert Chapman, il est très loin d'avoir ses connaissances en terme de Football. Joueur à Arsenal à l'époque, Bernard Joy écrit dans le livre  "Forward Arsenal!" que George Allison  était "diplomate, bienveillant, et amical [...] mais manquait de connaissance sur le Football de haut niveau". Et Bob Wall qui était l'assistant de Chapman puis pendant longtemps le secrétaire du Club, écrit dans son autobiographie : "Allison était un total contraste avec Chapman ... il n'a jamais clamé avoir de profondes connaissances théorique sur le Football, mais il écoutait beaucoup ce que des gens comme Tom Whittaker et Alex James avaient à dire. Comme Chapman, il avait comme principe que peu importe la qualité du joueur, il ne signerait que ceux qui ont un comportement irreproachable."

En effet, George Allison était plus journaliste ou homme de média qu'entraineur, mais il a eu l'intelligence de s'appuyer sur les adjoints de Chapman (Joe Shaw et Tom Whittaker) pour faire perdurer le travail qui a fait le succès du Club a début des années 30s. Chapman avait laissé après sa mort un effectif de grande qualité, mais Allison a fait aussi d'excellente recrues, notamment Ted Drake qui est devenu un des meilleurs attaquants de l'histoire du Club. Cependant vers la fin des années 30s, les joueurs de la génération dorée ont quitté le Club et ceux qui sont resté sont sur le déclin, le recrutement n'a pas non plus été un succès.



George Allison présente officiellement sa recrue Bryn Jones pour un montant record de £14.000

Pour remplacer Alex James, George Allison décide de signer Bryn Jones pour un transfert record mondial de £14.000 (ce qui a fait scandale jusque dans le milieu politique). Le jeune Bryn Jones marque à ses débuts, puis marque 2 buts dans les 3 matchs qui suivent, mais pour sa première saison il ne marque finalement que 4 buts en 30 apparitions et il est clairement affecté par toute l'attention autour de son transfert. Il devient le parfait bouc émissaire, surtout que son ancien Club sans lui termine 8 points devant Arsenal. Jeff Harris dans Arsenal Who's Who (1995) écrit : "Blâmer Bryn Jones sur l'échec de la saison 1938-39 est injuste, c'est un garçon silencieux, modeste, introverti, solitaire, et il n'a pas su gérer l'intense pression des médias - malgré sa bonne vision du jeu et son splendide touché de balle." Si George Allison considérait que Bryn Jones aurait pu éclore si on lui avait donné plus de temps, Cliff Bastin n'est pas d'accord : "A l'époque j'ai pensé que c'était un mauvais transfert, et ce qui a suivit n'a rien fait pour me faire changer d'avis. J'avais joué contre Bryn en Club et sélection, donc j'ai eu pleins d'occasion de me faire une idée de lui."



George Allison présente son équipe au début de la saison 1938-39

Néanmoins, en 1939 la seconde Guerre Mondiale éclate et Bryn Jones n'a pas l'opportunité de se racheter après sa première saison ratée car le Football est suspendu. Juste avant ça, Allison et les joueurs d'Arsenal participent à un film qui se déroule à Highbury, The Arsenal Stadium Mystery. Dans ce film il joue son rôle de Manager d'Arsenal, comme celui de commentateur, où on l'entend notamment dire "It's one-nil to the Arsenal. That's the way we like it."

Quand le Football reprend après la fin de la Guerre, toutes les stars des années 30s ont raccroché les crampons. George Allison prend alors lui aussi sa retraite à la fin de la saison 1946-47, après une décevante 13ème place. Il décède 10 ans plus tard, le 13 Mars 1957, d'une longue maladie.

sources : blog.woolwicharsenal.co.uk, spartacus-educational.com, wikipedia

jones79

De 1934 à 1947 il était quand même manager pendant 13 ans.

Vince

Même si le Football était arrêté pendant la seconde Guerre.