Arsenal Supporter Club France

Giovanni Van Bronckhorst

Démarré par FRANCOIS, 15-08-2013, 22:32:55

« précédent - suivant »

FRANCOIS




Longue interview d'un ancien Gunner: Giovanni Van Bronckhorst ( à Arsenal entre 2001 et 2003). Depuis 2011 il occupe le poste d'entraîneur adjoint au Feyenoord.

 Q:\" Gio, vous devez être content de voir que votre ancien club a réussi à décrocher une nouvelle qualification pour la ligue des champions en mai dernier...\"

 G. VB: \"C'est très bien pour l'équipe- qui joue chaque année dans le meilleur championnat en Europe. Lorsque vous jetez un œil sur les 2 dernières années, vous vous apercevez qu'il y a beaucoup de joueurs qui sont partis et d'autres qui sont arrivés- et Arsène Wenger est en train de construire une nouvelle équipe avec de jeunes joueurs. La saison dernière n'était pas la saison attendue du coté d'Arsenal, ce qui explique pourquoi ils ont dû attendre le dernier match pour se qualifier[en ligue des champions], et finalement ils l'ont fait. J'espère qu'avec les nouveaux joueurs qui arriveront, qu'ils pourront construire une équipe capable de jouer le titre.\"

 Q:\"Aujourd'hui, vous faites parti du staff de Ronald Koeman au Feyenoord. Maintenant que vous avez vu l'autre facette de ce métier, appréciez vous encore plus le travail accompli par Arsène Wenger et les autres entraîneurs?\"

 G. VB:\" Totalement! En tant que joueur vous vous rendez à l'entrainement, vous vous entraînez puis vous rentrez chez vous. Les jours de matchs vous vous déplacez pour aller au stade, vous jouez puis vous rentrez chez vous et vous vous reposez. Mais observez le travail qu'un entraîneur doit faire pour s'assurer que l'équipe soit en bonne condition et préparée pour les matchs à venir. Vous devez analysez les adversaires et faire en sorte d'évaluez votre propre équipe durant les matchs- ce sont des choses que vous devez bien faire et sur lesquelles vous devez travailler. Je m'aperçois de tout le travail à accomplir en tant qu'entraîneur. J'ai beaucoup de respect non seulement pour Wenger mais aussi pour tous les entraîneurs que j'ai eu. Me développer en tant qu'entraîneur, c'est un nouveau défi pour moi, mais j'ai vraiment hâte du nouveau rôle que j'ai. J'espère, à l'avenir, que je pourrais également être un bon entraîneur. J'ai travaillé avec tellement de bons entraîneurs et managers, et j'ai beaucoup appris d'eux. Arsène Wenger était l'un des meilleurs entraîneurs sous lequel j'ai joué.\"

 Q:\"Suivez vous toujours les résultats d'Arsenal?\"

 G. VB:\"Bien sûr. Les équipes, pour lesquelles vous jouez, sont toujours spéciales à vos yeux. Si vous regardez les équipes dans lesquelles j'ai joué- Arsenal, Glasgow Rangers, Barcelone, Feyenoord-ce sont tous de grands clubs. C'était 2 belles années pour moi [il parle de son passage à Arsenal]. Bien que j'ai eu ma blessure, j'allais toujours à l'entrainement avec plaisir et puis j'ai pu m'entraîner avec tellement de bons joueurs et de bons coachs. Cela a été une bonne étape pour ma carrière. Après Arsenal je suis allé à Barcelone, où je pense avoir passé le meilleur moment de ma carrière en y gagnant de nombreux trophées. Je pense que mon passage à Arsenal m'a également vraiment aidé à m'affirmer en tant que joueur.\"

 Q:\" Qu'est ce qui vous a attirer à Arsenal et vous a fait signer dans ce club?\"

 G.VB:\"Le club était très stable. Ils avaient une équipe stable. En ayant la possibilité de jouer en Angleterre avec une grande équipe et de grands joueurs, je savais que j'allais me développer avec cette équipe. C'est pourquoi, venir ici était un transfert rêvé pour moi. En février (de la première saison), j'ai eu une mauvaise blessure au genou, mais rien que le fait de vous entraîner avec ces joueurs, cela vous rend meilleur. Je repense à mon temps à Arsenal et les souvenirs que j'ai du club sont vraiment bons.\"

 Q:\"Avant votre blessure vous étiez un membre régulier de l'équipe et preniez part à la plupart des rencontres, que ce soit comme milieu de terrain ou comme latéral gauche. Aviez vous senti que vous aviez atteint vos limites avec Arsenal après cette première saison?\"

 G. VB:\"Je jouais tous les matchs jusqu'au moment où je me suis blessé- alors que je me sentais de plus en plus fort. Je jouais plus de matchs et j'étais vraiment bien. Une blessure n'arrive jamais au bon moment mais, pour moi, ce moment n'était pas bon. C'était très difficile de se faire une place dans une nouvelle équipe et un nouveau club- comme j'ai retrouvé mon rythme et ma condition physique après avoir été absent durant 8 mois. Lorsque je suis revenu de blessure, l'équipe jouait vraiment bien, c'est donc difficile de revenir dans l'équipe.\"

 Q:\" Avez vous toujours cette blessure à l'esprit?\"

 G. VB:\"Oui elle est toujours dans mon esprit, mais je ne sens plus rien au genou. Depuis que j'ai été opéré, je n'ai plus aucun problème. Le médecin a fait du très bon travail et jusqu'à maintenant je n'ai pas encore eu de problème. Bien évidemment, cette blessure est toujours présente, mais ça va mieux maintenant.\"

 Q:\"Parlez nous un peu de ce jour. Cela s'est passé en février lors d'un match à domicile face à Fulham. Avez-vous immédiatement réalisé l'ampleur de la blessure?\"

 G. VB:\"Oui, j'ai senti que quelque chose n'allait pas car c'était très douloureux. Après ça, je ne sentais plus la douleur, mais je savais que quelque chose n'allait pas. Le staff médical était conscient que c'était une grosse blessure mais ils ne pouvaient rien dire jusqu'au moment des scans. Lorsqu'ils m'ont dit le résultat de ces scans, j'étais évidemment très déçu. Je crois que dès le lendemain j'ai commencé à préparer mon retour, et je l'ai très bien fait. Cela m'a rendu plus fort mentalement.\"

 Q:\" Vous avez été opéré à Denver puis vous êtes revenu ici travailler. Comment avez vous affronter le fait d'être en retrait (suite à votre blessure)?\"

 G. VB:\"C'était difficile car vous êtes loin de l'équipe. Je travaillais en hollande avec les physios et c'était très dur. Vos partenaires de club vous manque. Mais dès que je suis revenu, tout a été très vite. Après 7 mois d'absence, je jouais avec la réserve et après 8 mois je faisais mon retour en équipe première face à Sunderland en Carling Cup (maintenant appelée Capital One Cup). Le premier match est très compliqué mentalement car vous devez jouer et vous avez peut être un peu peur de votre genou; mais je me sentais vraiment fort et je savais que mon genou tiendrait. Après cela, j'étais disponible pour tous les matchs, mais bien sûr, lorsque l'équipe jouait bien c'était très dur de se faire une place. J'ai disputé plusieurs matchs mais pas autant que je le souhaitais.\"

 Q:\" Vous avez signé votre retour en délivrant une passe sur le but de Robert Pires. Il a dit que c'était un grand moment et que c'était comme au bon vieux temps. Il avait subit la même blessure un mois après vous. Cela vous a t-il rapproché?\"

 G. VB:\"Bien sûr. Je crois que Robert s'est fait les ligaments du genou deux semaines après moi- nous avons eu la même blessure. Il est parti en France afin de se rétablir, alors que moi je suis parti en Hollande. Le fait d'avoir pu rejouer pour l'équipe après tant de mois d'absence, c'était très bien, et ça l'était aussi pour votre mental. Lui donner la passe qui amène son but, c'était un bon moment car c'état le moment où nous avons pris conscience que nous étions de retour.\"

 Q:\" Vous avez terminé la saison (2001-2002) en étant blessé mais aussi en étant champion. Arsenal a remporté le championnat et vous avez eu une médaille. Pouvez vous nous dire combien cette équipe était spéciale et bonne?\"

 G. VB:'C'était l'une des meilleures équipes dans laquelle j'ai pu jouer. Il y avait tellement de joueurs de qualité, mais nous avions une grande équipe aussi bien sur qu'en dehors du terrain. Etre champion d'Angleterre c'est toujours un honneur et cela me rend fier de faire partie de l'histoire du club. Si vous regardez ma carrière, j'ai vécu tellement de bons moments et cela inclue les moments passés à Arsenal.\"


 Q:\" Après votre blessure, vous avez retrouvé votre condition physique mais Gilberto avait signé. Il y avait donc embouteillage au milieu avec Vieira, Edu, Gilberto et Parlour (en plus de vous). Vous avez dû vous battre pour votre place et gardez la forme. Pouvez vous nous dire combien cela a été dur?\"

 G. VB:\"Ce n'était pas dur car cela fait partie de mon caractère. Je me suis toujours entraîner dur et j'étais déjà prêt quand le moment de jouer arriverait. Ce n'est pas facile lorsque vous ne jouez pas mais l'équipe gagnait presque tout ses matchs. Arsène aimait plutôt le fait de laisser jouer tout le monde, je jouais donc toutes les deux semaines ou plus. C'est dur mentalement mais certains joueurs arrivent à affronter cela mieux que d'autres. J'avais l'habitude de jouer à différents postes dans l'équipe- j'ai commencé comme ailier gauche, puis j'ai joué au milieu et latéral gauche et c'est à ce poste que j''ai disputé le plus de matchs. C'était aussi le cas avec les Pays bas et Barcelone. Je pense que j'ai livré mes meilleures prestations au poste de latéral gauche.\"

 Q:\" Votre dernier match à Arsenal, qui était un match à domicile face à Southampton juste avant la final de Fa Cup, était le premier de la série de 49 matchs sans défaite. Avez vous senti à ce moment là que votre temps à Arsenal arrivait à la fin ou étiez vous toujours dans l'optique de vous battre afin de vous faire une place dans cette équipe?\"


 G. VB:\"Je ne savais pas à l'époque, mais avec le grand tournoi qui arrivait [l'Euro 2004] j'étais conscient que j'avais besoin d'une saison dans laquelle je pourrais être sûr de jouer à chaque match afin de m'assurer que j'étais prêt pour une telle compétition [ l'euro 2004]. Arsenal était très bon, Arsène également. Il [Arsène] m'a dit qu'il me laisserait partir en prêt pour obtenir du temps et revenir plus fort. Je ne savais pas à ce moment qu'un grand club comme Barcelone était intéressé- pour moi, c'était le transfert rêvé. Cette année là [en 2003-2004], j'ai très bien joué, l'équipe jouait très bien et ils voulaient me transférer manière définitive. C'est pourquoi j'ai signé chez eux.\"

 Q:\" Et vous êtes revenu hanter Arsenal en 2006 à Paris...\"

 G. VB:\"Parfois les choses se déroulent de façon très étrange. Etre en final de ligue des champions face à Arsenal, face à vos anciens coéquipiers, c'était étrange et différent. C'était l'un de mes meilleurs moments de ma carrière, remporter un tel trophée contre mon ancienne équipe. C'était un peu triste pour Arsenal car je savais ce que cela représentait pour Arsène. Mais j'étais content d'avoir eu la médaille et d'avoir remporté la coupe.\"

 Q:\"Vous comptabilisez 106 sélections avec les Pays Bas et vous avez fini avec le brassard de capitaine. C'était presqu'une fin rêvée, un conte de fée, en jouant la finale de coupe du monde...\"

 G. VB:\" Presque. Nous étions vraiment pas loin [de remporter la coupe du monde] mais c'est le football. Vous pouvez être très proches, puis après être très loin. Je pense que nous avons fait un bon tournoi. Affronter l'Espagne en finale, c'était très difficile et au finale nous ne sommes pas parvenus à gagner. Bien que j'avais de très bons souvenirs avant, terminer ma carrière en disputant une finale de coupe du monde, c'était un conte de fées; même si cela aurait été encore mieux si nous avions pu soulever cette coupe du monde. Parfois cela ne va pas dans votre sens, mais je suis très fier et reconnaissant de tous les moments que j'ai vécu dans ma carrière.\"

 Q:\" Comme nous le savons, vous êtes maintenant entraîneur(adjoint). Souhaitez vous occuper le poste le plus haut de la profession (manager) ou êtes vous heureux de faire partie du staff?\"
 G. VB:\" Finalement, je souhaite devenir manager. Au cours des 3 dernières années, j'ai eu une bonne expérience avec le Feyenoord. J'ai passé tous mes diplômes uefa, je suis donc maintenant un entraîneur qualifié. Durant les prochaines années, je souhaite acquérir plus d'expérience, et éventuellement sauter le pas et devenir manager quand je me sentirais prêt.\"

 Q:'\"Enfin, êtes vous toujours en contact avec les personnes que vous avez connu à Arsenal?\"

 G. VB:\"Oui, bien sûr, je suis toujours en contact avec des personnes comme Dennis Bergkamp, Patrick Vieira. Il y a quelques semaines, j'ai vu Pires et Ljungberg. Chaque année je vois d'anciens partenaires et c'est toujours agréable de reparler du bon vieux temps à Arsenal.\"

Gunners.fr


FA CUP 2014 Cazorla,Koscielny,Ramsey <3

TheArmoury

Très bonne interview, sympa à lire pour ceux qui hésitent à le faire !
C'est toi qui a fait la traduction ?

FRANCOIS

Citation de: TheArmouryTrès bonne interview, sympa à lire pour ceux qui hésitent à le faire !
C'est toi qui a fait la traduction ?
Non je l' ai trouvé sur Facebook !


FA CUP 2014 Cazorla,Koscielny,Ramsey <3

TheArmoury

Ah mais c'est pas très correct de ta part de prendre une traduction sans citer la source donc tu dois la mettre à la fin de ton message ;)

FRANCOIS

Citation de: TheArmouryAh mais c'est pas très correct de ta part de prendre une traduction sans citer la source donc tu dois la mettre à la fin de ton message ;)
Ah merci de l' avoir signalé ,j'ai oublié de la mettre !


FA CUP 2014 Cazorla,Koscielny,Ramsey <3

gunners_dz

Il devient le nouvel entraineur des Rangers en succédant a Gerrard.