Arsenal Supporter Club France

Auteur Sujet: Jeremie Aliadiere  (Lu 161 fois)

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 84971
    • Voir le profil
Jeremie Aliadiere
« le: 10-03-2018, 22:14:35 »
Citer
Aliadiaire Interview



Des nouvelles d'Aliadiaire, il était dernièrement de retour à l'Emirates. Il a été interviewé par Chris Wheatley pour parler de son parcours et de son actualité.

Son arrivée à Arsenal ..

J'étais dans ma troisième année à Clairefontaine. Dans la troisième année on joue avec l'équipe de Clairefontaine, qui était la meilleure de France car on était un groupe de 25 jeunes qui s'entrainaient tout les jours ensemble depuis 2 ans et demi. Je commençais à jouer en sélection et on a joué un tournoi en Ecosse où j'ai été élu joueur du tournoi et meilleur buteur.

Wenger était au tournoi et après ça, je suis rentré chez moi. Puis d'un coup il appelle chez mes parents. Mon père était très surpris quand il a su à qui il parlait. Il est resté avec lui au téléphone pendant une heure. Et il a dit qu'il voulait vraiment que je signe à Arsenal.

Dès que c'est arrivé, j'étais décidé. J'étais déjà un grand fan d'Arsenal et le fait que Wenger était là, avec les joueurs français, c'était pour moi comme un Club français à l'étranger. Ca m'a pris du temps à m'adapter à la langue, le coaching, et tout le reste. Les 6 premiers mois étaient difficiles, mais quand j'ai eu 17 ans, je suis allé directement dans le vestiaire de l'équipe première, aux côtés des joueurs français.

Sa courte carrière à Arsenal ..

[Il impressionne en 2003-04 en Coupe de la Ligue où il marque 4 buts et est élu meilleur jeune joueur du tournoi, mais sa progression est perturbée par les blessures.]

Je revenais d'une blessures aux ligaments croisés, c'était le Community Shield contre Man Utd en Aout 2004. En fin de saison j'ai pu jouer quelques matchs, et Arsène me dit "je pense que ce serait bien pour toi de partir en prêt une saison, t'enchaines les matchs et tu reviens". J'étais d'accord, mais il ne me restait qu'un an de contrat. Il m'a dit qu'il voulait me prolonger, et j'ai pensé que c'était logique, donc j'ai prolongé avant de partir en prêt au Celtic, puis à West Ham et Wolverhampton. A cette époque je croyais vraiment en mon avenir à Arsenal, je pensais avoir plus d'opportunités en revenant.

Le titre ..

Remporter le titre [en 2003-04] c'était clairement le grand moment de ma carrière à Arsenal. Quand je revois la photo où je soulève le trophée, c'est énorme. C'est incroyable de faire partie de cette équipe, mais on ne le réalise pas sur le moment. C'est maintenant que je réalise que je faisais partie des Invincibles. A l'époque on était clairement la meilleure équipe du pays.

C'était forcément dur de me faire ma place. A chaque entrainement, c'était comme un gros match où je devais impressionner Wenger pour lui prouver que je pouvais jouer et avoir plus de temps de jeu. Quand on a Bergkamp et Henry devant soit, c'est quasiment impossible de les dépasser. On attend son moment, une blessure, la fatigue, le repos. On devient impatient, on ne se plaint pas mais je demande au Boss quand c'est que je pourrais avoir ma chance ou jouer plus.

Son départ d'Arsenal ..

[En 2007 Aliadiaire se révèle une nouvelle fois en Coupe de la Ligue avec notamment ce match à Anfield. Mais il veut partir et trouve une porte de sortie à Middlesbrough l'été suivant].

C'était étrange car je voulais quitter le Club, mais ils voulaient me garder. Wenger n'a jamais dit "je veux te vendre", ou "je veux que tu parte". Je voulais jouer chaque semaine, être un attaquant important dans une équipe et ça n'arriverait pas à Arsenal, donc je voulais partir. Peut-être qu'en restant à Arsenal j'aurai eu plus d'opportunités. En y repensant, peut-être que j'aurai fait différemment car l'équipe ensuite n'était plus la même. Henry est partit, certains ont pris leur retraite, et ceux qui ont signé n'étaient pas du même niveau.

Son retour en France ..

[Il reviendra en France en 2011 à Lorient où il marquera 31 buts en 83 matchs]

C'était dur. Quand Lorient m'a signé en 2011 j'avais un peu peur honnêtement. J'ai quitté la France avec la réputation d'un jeune joueur vendu par ses parents à Arsenal pour l'argent. A l'époque ça avait fait les gros titres, donc je ne savais pas comment les gens et la presse réagiraient à mon retour. Mais j'ai vécu 3 bonnes années, j'ai pris du plaisir là-bas. La seconde saison était ma meilleur en terme de statistique dans ma carrière, le plus de buts le plus d'assists, mais j'ai toujours une ou deux blessures par saison, ça n'aide pas.

Son avenir ..

[Aliadiaire est marié à une anglaise avec qui il a 2 enfants, ils vivent à Enfield dans le Nord de Londres, il a reçu quelques offres de Clubs étrangers]

La saison dernière à Lorient, ma femme et mes enfants sont resté à Londres, donc j'ai passé l'année sans les voir beaucoup. C'était difficile, et ils voulaient que je reste jusqu'à la fin de mon contrat. Mais je n'en pouvais plus, donc je suis rentré chez moi. J'ai décidé avec ma femme que dans mon prochain Club il faudra que tout le monde puisse venir. Si des offres viennent de l'étranger et que ma femme et mes enfants ne peuvent pas me suivre, alors je préfère rester ici et attendre.

J'ai eu quelques offres de Clubs à l'étrangers, mais rien qui ne vaille le coup de déménager avec ma famille ou encore moi d'y aller tout seul. Mais j'en suis pas au point de me dire "j'arrête". Je reste en bonne condition physique, je m'entraine chaque jour. On ne sait jamais dans le Football, quelque chose peut se passer, je pourrais rejouer.

Sa relation avec Arsène Wenger ..

[Il était de retour à l'Emirates pour le match contre Everton le mois dernier, l'occasion aussi de revoir Wenger]

J'étais avec SFR Sport car ils voulaient me suivre pendant 2 jours, pour voir ma nouvelle vie après le Football, et revenir à l'Emirates, revoir Wenger, les joueurs avec qui j'ai joué. Je n'ai jamais vraiment gardé le contact avec Arsène depuis mon départ, on ne parle pas régulièrement. Quand on se voit, on prend le temps de discuter ensemble. Après le match, je suis allé dans son bureau dans le stade, et on a discuté pendant quelques heures, on a regardé du Football, on a parlé de l'époque, de ma nouvelle vie, de ma famille.

C'est étrange car on se voit ou se parle rarement, mais quand on se voit, on est toujours content de discuter ensemble. Il me dit que je suis le bienvenu à Colney pour m'entrainer ou passer, quand j'ai envie. Maintenant que je suis de retour en Angleterre, et que je vie pas loin, j'y retournerai peut-être. C'est le meilleur coach et meilleur manager que j'ai jamais eu. Certains sont de bons coachs, mais ne savent pas gérer des hommes, lui il sait tout faire. Il sait comment bien traiter les joueurs et tirer le maximum d'eux.
« Modifié: 10-03-2018, 22:20:16 par Vince »

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 84971
    • Voir le profil
Re : Jeremie Aliadiere
« Réponse #1 le: 17-04-2018, 00:25:45 »
Il est dans l'émission le Vestiaire, et ça débuté avec Eboué en string dans le vestiaire d'Arsenal :lol: