Arsenal Supporter Club France

Auteur Sujet: Arsène Wenger  (Lu 626784 fois)

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14640 le: 13-10-2018, 21:47:14 »
Citer
Interview Wenger



Encore une interview de Wenger, pour Bild cette fois.
Spoiler : Il n'a pas encore décidé de ce qu'il fera à l'avenir, et il n'est toujours pas pressé.

Surpris par la crise au Bayern ?

Je suis surpris comme tout les allemands, mais pas inquiet. Ils reviennent toujours. Le Bayern a connu une mauvaise période, mais pour moi deux choses sont importantes : d'abord rester stable avec Kovac, et rétablir la confiance à l'intérieur du Club. Ensuite le Bayern aura de nouveau une équipe solide.

La solidarité entre entraineurs ..

Il y a tellement de stress dans ce métier que la solidarité entre les entraineurs est très importante. En Allemagne, il y a de très jeunes entraineurs, qui disposent d'excellentes installations pour devenir de très bons entraineurs. C'est pourquoi ils ont besoin de soutient quand les choses ne se passent pas bien.

A quand un retour à la compétition ?

Je suis un mauvais retraité, je n'ai jamais arrêté de travailler en 35 ans. Peut-être que 2-3 mois de repos ne sont pas si mauvais pour ma santé, puis je recommencerais. [En Bundesliga ?] Probablement pas. Mais qui sait ? Je ne peux pas vous dire aujourd'hui, je ne sais même pas moi-même. [Beaucoup d'offres s'empilent] Ca va continuer, où j'aimerai travailler, je ne sais pas. Peut-être dans mon village, ou au Japon, partout ... [Une sélection ?] C'est possible, mais mon problème c'est que j'ai besoin de ma drogue chaque weekend. C'est difficile de s'en passer.

Henry à Monaco ..

Henry est un très bon choix pour Monaco. C'est quelqu'un de crédible, de très intelligent, et qui connait bien le Football. Il a tout ce qu'il faut. Mais il va devoir avoir la bonne attitude et faire les sacrifices. Il faut sacrifier tout son temps libre.

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14641 le: 17-10-2018, 23:07:53 »
Citer
Wenger Interview



Nouvelle interview de Wenger pour Bild, plus en longueur, avec des punchlines dont il a le secret :up:

22 ans à Arsenal et vous voilà à la retraite depuis 3 mois et demi. Comment ça se passe ?

C'est nouveau pour moi ! Avant ça tout était frénétique, maintenant tout est paisible. A l'exception du match de charité de Per Mertesacker à Hannovre. Ca fait une bonne variété. Le Football reste mon principal intérêt.

Pendant l'été vous avez dit vous donner 3 mois avant de revenir ..

Ca y ressemble ! Je pense que le 1er Janvier prochain il sera temps de revenir.

Où ?

Je ne sais toujours pas. Je suis bien reposé, et prêt à travailler à nouveau.

Vous nous forcez à en parler : c'est possible au Bayern Munich ? Vous avez déjà eu cette opportunité. En 1994, Franz Beckenbauer et Uli Hoeness sont même venu vous voir à Monaco mais le Club ne vous a pas laissé partir.

Ils n'ont pas abandonné par la suite : Mais je suis toujours resté très loyal à Arsenal, j'ai rejeté toute l'Europe. Le Real Madrid, la Juve, le Bayern ... tout ça car mes plans à Arsenal se réalisaient. Entre autre la construction d'un stade sans investissements extérieurs. On a acheté un terrain £128m et tout a été remboursé. Les banques ne voulaient prêter que si je signais un contrat de 5 ans.

Le Bayern peut-il se sortir de sa crise sans vous ?

Ce n'est pas une question que le Bayern doit se poser. Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge sont assez forts pour se battre contre ça. Ils ont montré leur confiance en Niko Kovac et ils doivent continuer.

Le Real Madrid aussi connait la crise ...

Ce n'est pas sûr à 100% que je travaillerai dans un Club. Il y a aussi les sélections, les fédérations. Ca peut aussi être un retour au Japon. Grâce à mes 22 ans à Arsenal j'ai beaucoup d'expérience dans bien des domaines. Il y a des demandes venu du monde entier pour développer le Football. Ce qui est beau avec le Football, et ce qui l'est moins, ça reste pareil, les choses que j'admire et les choses que je condamne. Le développement ces 22 ans du Football a été curieux.

Pourquoi ?

Il y a 20 ans, les Footballeurs jouaient pour leur Club. Maintenant les Clubs doivent tout faire pour leurs joueurs. Avant, quand un joueur n'était pas bon, il se sentait coupable. De nos jour c'est le Club qui se sent coupable, ils se demandent quoi faire de plus. La société traverse le même changement. L'État est toujours responsable. La responsabilité n'est plus individuelle, c'est celle de l'État. En Football, les grands joueurs sont maintenant des Clubs à l'intérieur du Club. Ils ont une équipe d'agents, de préparateurs physique, de conseillers en réseaux sociaux, d'analyste vidéo ... les fans aussi ont changé.

Comment ?

De nos jours, les fans sont dans le monde entier. Les fans du coin restent fan du Club. Les fans des environs de Dortmund iront toujours à Dortmund. Mais quand Ronaldo quitte le Real pour la Juventus, des fans le suivent d'un Club à l'autre. Pour les fans internationaux, les joueurs sont plus [souvent] intéressants que les Clubs. Donc ça donne aux joueurs beaucoup de pouvoir. Neymar est au PSG, il a 170 millions de followers, c'est plus que le championnat.

Quelles sont les conséquences ?

Dans les 5 prochaines années, ça pourrait aller aussi loin qu'une compétition où les réseaux sociaux dicteront les changements pendant les matchs. [Comment ça marcherait ?] A la mi temps, un vote sur les joueurs qui devront sortir en seconde mi temps. Ca viendra ! Le pouvoir des Clubs ne fait que se réduire. A cause de ça, les leaders des Clubs doivent être plus forts. Il doit y avoir plus de répondant dans ce rapport de force face aux influences extérieures.

Au Bayern Uli Hoeness (66 ans) et Karl-Heinz Rummenigge (63 ans) vont passer la main à un moment donné ..

Je pense qu'ils ont encore 2 ans avant de penser à arrêter. Ils ont besoin d'organiser la transition. C'est mieux quand le pouvoir reste chez les anciens joueurs du Club. Seuls Beckenbauer, Hoeness et Rummenigge savent si ça marchera. Philipp Lahm a de grandes qualités. Oliver Kahn. C'est très important qu'ils prennent la suite. Le Football c'est quelque chose qui vie à travers votre corps. Ca ne s'apprend pas. C'est un mélange de grandes connaissances, et d'esprit de compétition.

Qu'est-ce qui doit changer ?

Tout les grands Clubs ont tant de gens. Des gens qui ne sont pas efficaces. Des gens qui ne comprennent pas ce qu'est vraiment l'esprit de compétition du Football.

C'était le problème à Arsenal ?

Non, j'ai été très chanceux de mener le Club et de prendre les décisions moi-même. J'ai participé à plus de 300 transferts, j'ai participé à tout les contrats en personne. En Angleterre plus aucun Manager ne participe aux transferts.

Même pas Pep Guardiola ?

Non, il y a trop d'argent en jeu maintenant. Si un entraineur manque d'expérience, 10M€ peuvent être perdu en 10 minutes ... ou gagné ! [rire] Les Managers maintenant ont une équipe, et une équipe dans l'environnement de l'équipe. En Angleterre, il y a un bus pour les joueurs et un bus pour les coachs. Il y a tellement de coachs, d'analystes, de scientifiques. Ca prend trop de temps de s'occuper de ces 2 équipes à la fois.

Vous avez remporté le titre en Angleterre à 3 reprises, notamment en 2004 sans perdre un match. Arsenal a toujours été au haut de tableau, 7 FA Cups, mais pas de Champion's League ..

Le Manager a 3 opportunités d'influencer les choses : la carrière des joueurs; le style de jeu de l'équipe; la valeur du Club. Ces 3 objectifs sont plus importants que les résultats. Arsenal a été respecté dans le Monde entier pour ça, en Afrique, en Amérique du Sud, partout, les gens adorent Arsenal.

Parlons de Mesut Özil ? Il a été "merdique" ces 3 dernières années comme Uli Hoeness a dit ?

Je ne veux pas participer à ça. C'est plus politique que sportif. C'est un sujet très sensible entre la Turquie et l'Allemagne. Özil est un superbe Footballeur, il n'était pas le pire à la Coupe du Monde. Je n'apprécie pas qu'il ait pris sa retraite internationale, les allemands savent sa valeur.

Pourquoi aurait-il du continuer ?

Parce qu'un petit peu de la motivation disparait quand on sait qu'on a plus à se préparer pour les Euros ou Coupes du Monde. J'adore quand un joueur veut être aussi bon que possible. Quand il quitte le Football International, il perd un petit peu quelque chose.

Qu'est-ce qui a manqué à l'Allemagne pendant la Coupe du Monde ?

Tout les champions du Monde passent par là. La France en 2002, l'Italie en 2010, l'Espagne en 2014, l'Allemagne en 2018. C'est difficile d'avoir encore faim. Les champions du monde se disent, pendant 4 ans, ils sont les meilleurs du monde. Mais ce n'est plus le cas. Même quelques semaines plus tard vous ne l'êtes plus. En Tennis un numéro un mondial en Aout peut se retrouver numéro 50 en Novembre. C'est pareil en Football.

Et quand un joueur - selon vous - ne doit pas arrêter, qui peut lui dire de continuer ?

Son entraineur. Je pense que l'Allemagne a besoin d'Özil. J'espère que Löw peut le convaincre de revenir.

Vous avez dit "Je suis ravi de chaque jour de repos, comme ça je peux regarder du Football toute la journée, pendant que le chien me regarde"

Je vie comme un alsacien, de manière organisée, comme si j'étais dans une entreprise allemande. Dans un village, on a le Club de Football qui revient dans les conversations chaque semaines. J'ai été élevé dans un petit pub, qui était comme le salon du Club. Depuis que j'ai 2 ans, je regarde du Football, j'ai cru qu'il n'y avait que ça d'important dans la vie.

Vous lisez aussi des livres plus exigeants, vous avez été diplômé en économie ..

Et je ne changerai pas ça. Quand j'étais jeune, le Football n'était pas si populaire. Quand je voulais sortir avec une fille, je ne disais pas que j'étais Footballeur, je disais que j'étais étudient.

Certains tombent malade du jour au lendemain quand le stress n'est plus là ..

J'ai travaillé pendant 35 ans, je m'en sort pas trop mal. Peut-être parce que j'ai commencé jeune, à 33 ans, j'ai réussi à m'ajuster au stress. Quand on commence ce métier trop tard, le stress est trop important.

C'est bien pour Julian Nagelsmann (31 ans), Domenico Tedesco (33 ans), et Florian Kohfeldt (36 ans) ..

Oui, c'est mieux de commencer tôt. Ensuite ils savent tout de suite si ils sont fait pour ça ou non. Si ils aiment ça, si ils sont assez bons. C'est une tendance positive. Surtout que l'expérience est importante dans ce métier.

Quand est-ce que l'on peut se dire "je suis pas fait pour ça" ?

A 45 ans je crois.

Le Bayern a-t-il eu raison de choisir Kovac (47 ans) et pas un plus jeune comme Nagelsmann ?

L'expérience joue un grand rôle dans les grands Clubs. Le respect vient aussi de cette expérience. Les joueurs ont besoin d'un Manager qui a déjà prouvé qu'il peut réussir au top niveau.

Un joueur de grande classe comme James Rodriguez se sent mal à l'aise au Bayern car il pense être désavantagé. Puis il a marqué ce but exceptionnel avec la Colombie contre les USA ..

Les joueurs croient très rapidement qu'ils ne sont pas assez aimé. Ce n'est pas un problème d'amour, mais d'équilibre de l'équipe. J'ai eu des grands joueurs aussi qui ne jouaient pas toujours tout de suite [en arrivant au Club], parfois pendant 6 mois. Ils ont quand même fait de grandes carrières. Par exemple Thierry Henry ou Robin Van Persie. Il y en a d'autres. Soit ils étaient trop jeunes, soit ils manquaient de qualités défensives dans leur jeu pour débuter.

Un Manager peut-il dormir paisiblement alors qu'il doit prendre des décisions qui vont blesser les joueurs ?

Un Manager doit être convaincu que tout ses choix ont un sens. Quand il doit construire une équipe pour le weekend le vendredi soir, tout doit sembler juste avant qu'il ne ferme ses yeux. Ca n'est pas forcément lié à la qualité ou au caractère des joueurs.

Vous gardez la forme malgré tout ce stress, et maintenant dans un quotidien plus paisible ?

En Angleterre les gens ne mangent pas si bien [rire]. Je suis alsacien, j'aime les pâtisseries, les bonbons, tarte aux pommes et glaces. Je suppose que ça doit être dans mes gênes. En ce moment j'ai aussi le temps de faire du sport. Je pèse 75kg et je fais 1m89.

Et la passion pour le Football en Angleterre c'est celle qui vous a le plus impressionné ?

Quand vous vous faites tatouer en Angleterre, c'est soit le prénom de votre enfant, soit votre Club. Tout change dans votre vie, mais jamais votre Club.

Si vous signez un contrat ailleurs qu'en Angleterre, ça veut dire au revoir l'Angleterre ?

London sera toujours chez moi. J'ai ma fille de 21 ans qui étudie à Cambridge.

Vous avez toujours un chien ?

Oui, le chien donne le bon exemple. Peu importe pour lui que vous gagnez ou perdez [rire].

DiosBergkamp

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 23774
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14642 le: 18-10-2018, 00:27:23 »
Sympa d'avoir de ses nouvelles :up:
Si il a l'opportunité d'entraîner le Bayern ou le Real ce serait intéressant de voir ce qu'il peut faire en n'étant plus outsider.

Bouligoal

  • Global Moderator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 26081
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14643 le: 18-10-2018, 09:05:38 »
J'aimerais beaucoup le voir exercer dans un club comme le Réal ou Bayern, un club ultra dominant dans son pays, pour voir ce qu'il y ferait... J'espère le revoir en activité sur un banc très bientôt :up:
229 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14644 le: 18-10-2018, 21:34:55 »
Conférence de presse demain au Bayern, annonce importante ...

vanpverm

  • Titulaire
  • *****
  • Messages: 1215
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14645 le: 19-10-2018, 08:33:48 »
Conférence de presse demain au Bayern, annonce importante ...

Intéressant... Des rumeurs annonçaient également qu'il aurait dîner avec Tuchel. Ils auraient évoqué un rôle dans lequel il chapeauterait la formation.

gunner597

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 31665
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14646 le: 19-10-2018, 13:22:20 »
Son nom revient beaucoup a Paris

gunners_dz

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 7255
  • Merci Arsène !!!
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14647 le: 22-10-2018, 11:32:17 »
Happy birthday BOSS  :ascfr: :ascfr: :ascfr:

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14648 le: 22-10-2018, 19:15:50 »
Bon Anniv à lui, 69 ans, il les fait pas !

gunner597

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 31665
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14649 le: 22-10-2018, 19:22:08 »
HB Arsene  :respect:

TheMerse

  • Global Moderator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 13186
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14650 le: 22-10-2018, 20:46:43 »
HB boss

gunner597

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 31665
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14651 le: 05-11-2018, 19:07:06 »
France Foot l'annonce au Milan AC (surement Gazidis a la manoeuvre)

A10GunnerFan

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 8986
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14652 le: 05-11-2018, 19:14:51 »
Mouais, le gars à l'origine de son éviction le prendrait à Milan...
Victoria Concordia Crescit
13 Leagues - 13 FA Cups - 2 Leagues Cup - 15 Community Shields

London is RED!!!

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14653 le: 05-11-2018, 20:38:04 »
Soit Wenger n'est pas rancunier, soit il n'était pas celui à l'origine de son éviction.
En tout cas bon point de chute pour lui :up:

adam

  • Membre ASCFR
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 12498
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14654 le: 06-11-2018, 16:10:22 »
Au moment ou le Bayern est à deux doigt de jeter son entraineur et le Real à la recherche d'un remplaçant, si il fini au Milan AC ce serait le reflet qu'il n'est plus considéré comme un top top entraineur en Europe.

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14655 le: 06-11-2018, 23:04:34 »
Apparemment il a aussi été contacté par le Bayern et le Real. Ca me surprendrais pas qu'il préfère aller dans un Club où il aurait plus de liberté, et surtout où il y a un plus gros potentiel pour progresser (ils partent de tellement bas en même temps).

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14656 le: 06-11-2018, 23:22:03 »
Wenger nie les rumeurs : "La seule chose que je peux dire c'est que c'est une fake news. Si j'avais signé quelque part, je vous le dirais. C'est une fausse information. Je ne peux pas maitriser les rumeurs, seulement ce que je fais de ma vie."

jones79

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 6506
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14657 le: 07-11-2018, 05:58:51 »
Très intéressant comme d'habitude cet entretien.

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14658 le: 18-11-2018, 22:55:55 »
Citer
Wenger Interview pour Bein Sport



La retraite ..

Je n'aime pas ce mot. Je ne me sens pas du tout à la retraite. Je suis frustré du manque de compétition. Je suis un compétiteur. Honnêtement il y a pleins de chose qui ne me manquent pas du tout ... [Quoi ?] Tout ce qui entoure le Football de nos jours, que l'on doit gérer. Mais bien sûr les jours de match, la compétition, les succès que l'on peut atteindre ensemble, partager des émotions, les hauts et les bas, bien sûr ça me manque car j'ai passé ma vie là-dedans.

Son premier jour sans travail ..

J'étais un peu perdu, car tout d'un coup on a du temps devant soit, avant ce n'était pas le cas, j'avais toujours un problème à régler, une fois qu'on en a réglé un il faut passer au suivant. Soudainement ça n'est plus là. Et aussi le match qui vient a toujours été un objectif dans ma vie, donc c'est très difficile mais j'ai pris ça comme un challenge. J'ai une qualité aussi, c'est que je n'aime pas regarder en arrière, je regarde devant moi et je réfléchis à ce que je peux faire et comment.

Revigoré ?

Honnêtement, je me rends compte que j'avais besoin de repos physiquement. Pendant un moment j'ai pu récupérer. Il y a eu la Coupe du Monde, et généralement après la Coupe du Monde je suis à nouveau au travail pour la saison, donc c'est là que je me suis retrouvé devant le vide.

Donc pas fini ..

On veut toujours mettre les gens dans une case, "retraité", "fini", vous savez ça dès que vous prenez de l'âge les gens veulent vous finir complètement ! Je pense que tant qu'on a de l'appétit pour la vie, qu'on veut se rendre utile, et l'avantage que j'ai après 35 ans de carrière sans m'arrêter c'est que je peux partager mes connaissances. Si on ne fait pas ça, la vie n'a aucun sens. Tout ce que l'on a accumulé, si on ne peut pas le partager à d'autres, ou au moins essayer d'en partager un peu à d'autres, alors tout ce que l'on a accomplit semble un peu inutile. On ne doit pas quitter ce monde sans avoir laissé un peu de soit aux autres. Aussi quand je regarde ma vie, j'ai eu la capacité [pour me construire] d'écouter les gens qui ont été là avant moi.

Dans quel rôle revenir ..

Ca peut être plusieurs choses, ça peut être tout de suite comme un responsable du résultat du prochain match, ça peut être aussi gérer un Club plus en retrait du manager, ça peut être aussi comme responsable technique dans le monde du Football international. J'ai passé ma vie à me faire un concept de ma vision du Football, j'aimerai pas laisser ça dans mon jardin et rien en faire.

Rejoindre un projet en cours ..

Vous étiez en Angleterre avant mon arrivée, je pense qu'un manager doit avoir une influence à 3 degré différents : il y a les résultats et le style de jeu de son équipe. Puis il y a le développement de la carrière de ses joueurs. Et il y a l'apport et le développement dans le Club. Ma chance quand je suis arrivé en Angleterre c'est que les 3 étaient possibles. La Premier League était à ses débuts, donc je pouvais contribuer à la 3ème partie. Ce qui est intéressant, c'est de se demander comment faire progresser le Club dans son ensemble. Aujourd'hui c'est moins possible, aujourd'hui le rôle du manager se limite à essayer de gagner le prochain match et faire bien jouer son équipe. Aussi ce qui a changé c'est que lorsque je suis arrivé en Angleterre, les joueurs étaient heureux de jouer pour leur Club, ils voulaient bien sûr le meilleur contrat possible, mais en dehors de ça ils étaient heureux de jouer pour le Club et quand ils étaient moins bons ils se sentaient coupable, "il faut remporter le prochain match, on est Arsenal". Doucement à travers les années, ce sens des responsabilité a un peu changé, et aujourd'hui le Club est responsable des performances des joueurs, et quand un joueur est moins bon c'est le Club qui se sent coupable de ne pas avoir pu faire plus. Ce n'est pas un changement évident, mais en comparant sur la durée, les choses ont changées. Donc quand un joueur est moins bien, le Club doit toujours faire plus, donner plus.

Trop de pouvoir dans les mains des joueurs par rapport aux Clubs ?

Je sais pas si ils en ont trop, mais ils en ont bien plus qu'avant et personne ne le niera. Et aujourd'hui les énormes joueurs sont des Clubs à l'intérieur même du Club. Parce qu'ils ont toute leur équipe autour d'eux, ils ont toute une structure de Club à l'intérieur du Club. Le pouvoir des très grands joueurs est mondiale, et ça créé une séparation entre la fanbase locale et la fanbase mondiale. La fanbase mondiale se concentre un peu sur des individus, par exemple quand Cristiano Ronaldo va de Madrid à la Juve, il emmène avec lui ses fans qui sont dans le monde entier. Alors que la fanbase locale est concentré sur le Club.

Comment motiver des multi-millionnaires ?

Il faut certainement être plus convaincant. C'était plus vertical avant [la hierarchie], et c'est plus horizontal maintenant, ça veut dire qu'il faut traiter les joueurs avec des pincettes, il faut les convaincre - ils sont mieux informés qu'avant, ils ont leurs propres conseillers autour d'eux aussi. Donc la société a changé, je pense aussi que les joueurs sont plus professionnels qu'avant, le Football est de meilleur qualité qu'avant, le contexte psychologique est aujourd'hui plus compliqué, et l'environnement autour d'un Club est aujourd'hui plus compliqué car tout le monde à son opinion, une opinion qui est publiée dans le monde entier en temps direct, avec des jugements avant même que les matchs soient joués, pendant et après. Donc la résistance au stress pour les joueurs et gens aux responsabilités doit être plus élevée qu'avant.

Et les mi temps ..

Aujourd'hui on vie dans un monde d'intelligence artificielle,on est nourris à la mi temps d'informations qui n'existaient pas avant. Parfois à la mi temps on transmet aux joueurs nos propres émotions dans le vestiaire. Mais aujourd'hui il faut d'abord rencontrer tout les scientifiques qui sont assis dans les tribunes et qui collectent les données. Un manager moderne est un gars qui fait confiance à son opinion tout en étant capable de sélectionner 3-4 choses importantes [à travers ces données] qui peuvent l'aider. Il en a une centaine mais il doit choisir les 3-4 intéressantes pour être un peu plus efficace. Mais j'en ai déjà parlé, on peut imaginer que les réseaux sociaux décident des changements en seconde mi temps, ça arrivera.

Son avis sur les réseaux sociaux ..

Le pouvoir des réseaux sociaux est énorme, et le pire c'est que c'est la minorité la plus extrême qui a ce pouvoir. C'est un peu le problème aussi de la démocratie, qui est devenu la dictature de la minorité.

Le regard de l'entraineur reste important ..

Oui, l'intuition, l'impression que l'on a en nous, qui nous vient de l'enfance où à 3-4 ans on entend autour de nous tout ces gens parler de Football, ça rentre en nous et doucement on se fait ses propres opinions, son propre regard sur le Football, et c'est pour moi encore aujourd'hui le plus important pour un entraineur. Mais peut-être que dans 20 ans ce sera un robot dans ce fauteuil devant vous.

Est-ce vrai que la défaite l'a fait vomir au début de sa carrière ?

Oui. [Est-ce qu'il prend mieux la défaite maintenant ?] Très mal. C'est quelque chose que je me suis reproché dans ma vie, pourquoi est-ce que je ne peux pas vivre mieux la défaite. Mais ça m'est arrivé de vomir, ça m'est arrivé quand il y avait la trêve hivernale, si on perdait le dernier match avant la trêve, de ne plus sortir de chez moi pendant des jours. Au bout d'un moment je me demande si je suis fou ou pas, car c'est le sacrifice d'une vie, mais c'est comme je suis et c'est ma personnalité.

Comment s'est passé ses journées sans emploi ..

Je lis sur le Sport, j'écoute sur le Sport, je lis sur la Science, j'essaie de rester informé. [Quelle Science ?] La Science du Sport. J'aime la politique aussi, j'aime savoir où va le monde.

Pourquoi ne pas être candidat pour les présidentielles en France ?

Haha, je suis conscient de mes limites. [rires] J'aime la politique, quand je parlais de partager, la société va de mieux en mieux, on a la chance de ne pas avoir connu la Guerre dans nos vie, depuis plusieurs génération. Quand on parle par le passé du nombre de gens qui ont perdu la vie à 20 ans pour des stupidités, nous on fait partie des génération où notre combat c'est le Football, c'est pas mal comme vie, on est très chanceux.

Son arrivée à Arsenal en 1996 ..

[Keown, Adams, Parlour, ...] Ces gars là étaient ma chance, avant tout, car ils étaient meilleurs que je ne le pensais. Quand je suis arrivé, j'avais 9 joueurs de 30 ans ou plus. Ils étaient tous intelligents, ils avaient aussi tous beaucoup de caractère. Quand on va le mardi soir à Sheffield United, aucune inquiétude. Et à cette époque il fallait se battre. C'est aussi une période où le Football est impacté par l'argent des droits TV, et tout ces joueurs sont passé de £200.000 par an à £1.000.000 en l'espace de 6-12 mois. Donc chaque année de plus pour eux, c'était fantastique d'un point de vue financier. Une année de plus pour eux, c'était comme 4 ans il y a des années. Ian Wright quand je suis arrivé ne touchais que £250.000 par an (£4.5k/w), c'était la star de l'équipe, en un an il est monté à £1m ou £1.2m. Donc ça les motivais à changer leurs habitudes, et la plus part d'entre eux ont joué jusqu'à 34-35. Et quand on regarde en arrière, ces joueurs ont gagné le plus d'argent entre 30 et 35 ans, plus qu'entre 25-30 ans, et beaucoup plus qu'entre 20-25 ans. Alors qu'aujourd'hui, en Angleterre, entre 16-20 ans ... vous seriez surpris de savoir combien gagne un jeune joueur de 17 ans aujourd'hui en Angleterre.

L'argent dans le Football ..

Tout dépend de l'âge auquel on le gagne, ça dépend qui le gagne. Ce qui est certain c'est que ça doit être lié à la performance, aujourd'hui le gros problème c'est l'inflation. Pour garder la valeur d'un joueur il faut prolonger son contrat. Pour prolonger un contrat il faut toujours donner plus d'argent. Donc le système créé de l'inflation. Aussi l'argent peut tuer le niveau de faim chez un joueur. Il y a des joueurs du très très haut niveau qui sont des compétiteurs nés, et ne sont pas motivés par l'argent. Pourquoi est-ce que Federer, Nadal, Jokovic gagnent chaque année malgré tout ce qu'ils gagnent ? Parce que c'est en eux. Mais pour les joueurs qui sont avant tout motivés par des récompenses extérieures au Football comme l'argent, oui le fait d'en avoir beaucoup peut tuer leur détermination. Mais ça arrive surtout quand les joueurs n'ont pas un bon entourage.

Pourquoi être - consciemment ou pas - passé de joueurs puissants comme Vieira à des plus petits comme Fabregas ?

Ce n'était pas une décision consciente. Déjà retrouver un Vieira qui avait la technique pour jouer au Football comme des petits joueurs ... depuis que je suis en Angleterre tout les ans j'entends des Clubs qui disent avoir trouvé le nouveau Vieira, mais 15 ans après personne ne l'a trouvé. C'est une série de coïncidences, on avait Fabregas, il n'était pas costaud mais c'était quand même un très bon joueur. Il remplace Vieira et on a encore Gilberto Silva qui travaillait dur pour l'équipe. Et ensuite c'est l'époque où l'on a construit le stade, on devait vendre nos meilleurs joueurs.

J'ai demandé à Bob Wilson si vous écoutiez ce que lui ou votre staff vous dit, et Bob m'a répondu "Oui, il écoute, mais après il fait exactement ce qu'il a décidé" ..

[C'est vrai ?] Je sais pas, ma famille dit que je suis têtu, donc peut-être. J'essaie toujours d'écouter, mais à la fin, comme on l'a déjà dit, il faut se fier à son instinct. Parfois aussi on peut écouter des gens et ils ont tort, et ça vous met encore plus en colère. Dans ce métier il faut prendre les décisions que l'on considère juste.

Est-ce que ça rend pas ce rôle solitaire ?

Oui. C'est un job où l'on est seul. Beaucoup de gens me parlent de l'équipe dont j'ai hérité quand je suis arrivé, Adams, Bould, Dixon, Winterburn, Platt, Merson ... ils étaient tous assez intelligent pour être Manager, mais êtes vous prêt à sacrifier votre vie ? C'est tout. Ce métier rentre dans votre tête et n'en sort pas. Si ça ne vous dérange pas, alors bien sûr c'est fantastique. Mais parfois les joueurs qui ont joué pendant 20 ans, allant d'un hôtel à l'autre, ils ne veulent pas recommencer ça. Mais c'est ça.

Un sacrifice total ?

Oui. Et ce qui est intéressant dans ma position actuelle, c'est d'observer les autres managers. D'abord on se rend compte qu'ils font eux aussi des erreurs, ce que je ne voyais pas quand je me concentrais sur mes propres erreurs [rires]. Mais je vois combien ils souffrent, mais ils luttent pour ne pas le montrer, gérer ce stress. Mais je sais dans quel état ils rentreront chez eux, même si ils ne le montrent pas, combien ils sont déçu, combien ils sont en colère.

C'est trop de pression sur un seul homme ?

C'est trop si l'entraineur est jeune dans un grand Club. C'est en fait intéressant de regarder l'histoire du Football Anglais, car jusqu'à la seconde guerre mondiale, les entraineur restaient 15-20 ans. Après ça ce métier est devenu plus instable. Aujourd'hui la pression vient de plus en plus rapidement. Si vous perdez 2 matchs de suite, vous êtes sous pression sur le 3ème match. C'est très difficile.

Sa grande satisfaction sur sa carrière ..

D'avoir travaillé avec mes valeurs de base, que j'ai apprises dans mon village, je n'ai pas compromis ces valeurs. Je suis resté droit, honnête, j'ai fais de mon mieux pour mon Club. J'accepte que j'ai fais des erreurs, pris de mauvaises décisions, mais j'ai travaillé avec un engagement total et honnêteté dans tout les Clubs. Travailler avec ses valeurs, on commence sa vie avec ça, et on la fini avec.

Est-ce que vous avez déjà réussi à refermer votre doudoune ?

Oui, en fait je me suis amélioré. J'étais conscient de ce problème car le manteau est trop long et parfois la fermeture ne fonctionne plus, j'ai beaucoup lutté avec ça. Mais à la fin, parce que les gens le montraient, j'étais conscient que tout le monde me regardait quand je refermait mon manteau.

Qu'est-ce que vous ferez, quand vous arriverez au paradis ?

Je demanderais à Dieu ... où sont les arbitres ?
« Modifié: 18-11-2018, 23:00:20 par Vince »

we are the Arsenal !

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 23124
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14659 le: 18-11-2018, 23:29:02 »
Merci pour la trad ! Je ne savais pas que les défaites l'affectaient autant, il avait toujours ce flegme même après une défaite.
« Modifié: 18-11-2018, 23:31:18 par we are the Arsenal ! »

Bouligoal

  • Global Moderator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 26081
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14660 le: 21-11-2018, 09:04:07 »
Snif, mon message d'hier a disparu :(
229 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

gunners_dz

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 7255
  • Merci Arsène !!!
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14661 le: 21-11-2018, 10:59:15 »
Snif, mon message d'hier a disparu :(

Balance la photo :D

we are the Arsenal !

  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 23124
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14662 le: 21-11-2018, 11:18:42 »
Snif, mon message d'hier a disparu :(
Mon post aussi par la même occasion, balance la photo, sinon ils vont croire que tu troll :lol:

Bouligoal

  • Global Moderator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 26081
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14663 le: 21-11-2018, 13:42:54 »


« Modifié: 21-11-2018, 13:44:37 par Bouligoal »
229 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14664 le: 21-11-2018, 21:10:33 »
Le forum était en maintenance, il a du être relancé à partir de sauvegarde de la veille, d'où l'absence de posts.

Vince

  • Administrator
  • Légende du club
  • ******
  • Messages: 86246
    • Voir le profil
Re : Arsène Wenger
« Réponse #14665 le: 07-12-2018, 20:39:48 »
Wenger récompensé par l'association des Managers


L'occasion de faire une boutade :lol: #Wengerism