« On ne change pas une équipe qui gagne » (Bertie Mee et Don Howe)

La fondation de l’Arsenal « moderne » a été mise en place par deux hommes Bertie Mee en qualité d’entraineur et son adjoint Don Howe. A Mee, ancien militaire, l’organisation du club et les problèmes de tous les jours et à Howe, l’entrainement de l’équipe.
Quand Mee est devenu entraineur en 1966, beaucoup de monde ne croyait pas dans ce petit homme, Kiné du club. Aprés avoir perdu la finale de la coupe de la league en 1968 et 1969, son partenariat avec Howe porte ses fruits avec la coupe de foires en 1970 et l’année suivante la consécration avec le championnat et la FA Cup en 1971.

Au haut du sommet un incident va basculer le partenariat des deux hommes. Pendant un repas après la victoire de la FA Cup, le Président d’Arsenal Hill Wood prononce un discours ou il remercie tout le monde sauf Don Howe. Peu de temps après, Howe dégouté, donne sa démission et s’en va à West Brom Albion.

Bertie Mee restera encore 5 ans à Highbury jusqu’en 1976 mais les choses ne sont jamais plus les mêmes. Deuxième du championnat en 1972 et finaliste de la FA Cup 1972 (défaite 1-0 contre Leeds) et en 1973 Arsenal est demi-finaliste de la FA Cup. Ensuite les saisons 1974-75 et 1975-76 sont un cauchemar pour les supporters, car le club lutte contre la relégation. C’est peut-être à ce moment que Bertie Mee montre toutes ses qualités d’organisation. Après un match contre West Ham à Highbury gagné 6-1 par Arsenal, Mee donne sa démission, car il considère que son équipe peut assurer l’avenir.
Dans un dernier discours en qualité d’entraineur d’Arsenal, Bertie Mee en pleurs, exprime son amour pour Arsenal mais aussi parle de la pression subie etc … La période de l’histoire d’Arsenal de 1953 à 1970 est parfois connue comme « Le grand sommeil ». Mee et Howe ensemble ont réveillé Arsenal et nous ont donné des moments inoubliables, mais l’histoire nous dira « On ne change pas une équipe qui gagne ».

Écrit par jones79.