Arsenal Tottenham, 100 ans de rivalité dans le Nord de Londres

Les deux équipes se sont rencontré la première fois lors d’un match amical le 19 Novembre 1887, alors qu’Arsenal était situé à Plumstead, et connu sous le nom de Royal Arsenal. Le match a été abandonné après 15 minute à cause de l’obscurité, les Spurs menant alors 2-1. Et le premier match officiel a eu lieux en Premier Division, le 4 Décembre 1909, avec une victoire 1-0 d’Arsenal.

Le début d’une rivalité .. de 1913 à 1950

En 1913, Arsenal déménage de l’est de Londres, où ils évoluaient dans le Manor Ground (Plumstead, Kent) jusqu’au Nord de Londres à Highbury, à juste 6 km de White Hart Lane. Une rivalité locale commence alors, et chacun se disputera la suprématie du nord de Londres.

Mais en 1919, la rivalité devint plus forte que jamais. Après la Première Guerre Mondial, la Première Dvision Anglaise fut élargie à 20 Clubs, et la Ligue devait se réunir pour décider quels seront les 2 Clubs qui se grefferaient aux 18 déjà présent. Chelsea, alors 19ème du championnat, a été autorisé à rester en Première Division malgré son classement. Pour la seconde place, ça se jouerait entre Tottenham (20ème de Première Division), et Barnsley (3ème de Seconde Division), mais 5 autres Clubs dont Arsenal veulent aussi gagner leur ticket pour l’étage supérieur. Arsenal avait finit 6ème, bien que sans une erreur de calcul du goal average, corrigée depuis en 1980, ils auraient du finir 5ème. Un vote aura donc lieux pour décider de la seconde équipe.

Le président de la Ligue de l’époque, John McKenna, confirme le résultat du vote : Arsenal monte en Première Division grâce a 18 voix, Tottenham arrive second avec 8 voix (puis Barnley 5 voix, Wolves 4 voix, Nottingham Forest 3 voix,  Birmingham 2 voix et Hull City 1 voix). Une Première Division qu’Arsenal ne quittera pas de 1919 à nos jour, ce qui est un record de longévité dans l’élite anglaise. L’histoire raconte que le président d’Arsenal de l’époque, le puissant Sir Henry Norris, a usé de son pouvoir (pot-de-vin) pour que la décision soit favorables aux Gunners (bien que rien n’ai jamais été prouvé). Tottenham et ses fans étaient donc furieux, bien que 11 ans plus tôt, ils parviennent à monter en Première Division alors qu’ils n’avaient finit qu’à la 7ème place en 1907-08.

Malgré tout, ils remontent dans l’élite la saison suivante, et les Derby en Première Division deviennent alors des matchs toujours très engagés. En Septembre 1922, les deux Clubs ont même été sanctionnés par la FA, et menacé de jouer à huis-clos, à cause de l’agressivité excessive. Cependant entre 1928 et 1933, et entre 1935 et 1950, Tottenham évoluera en Seconde Division, ce qui diminuera le nombre de Derby et donc la rivalité devint moins passionnée.

http://cms.442.haymarketnetwork.com/contentimages/blog/FourFourTwoView/ArsenalTottenham1971.jpg

Des derby décisifs .. de 1950 à nos jours

Après la Seconde Guerre Mondiale, les relations entre les deux Clubs avaient progressé, les Spurs ayant permit aux Gunners d’évoluer à White Hart Lane car Highbury était réquisitionné pour servir de base aérienne. A partir de 1950, Tottenham évoluera toujours en Première Division (excepté en 1977-78), beaucoup de Derby qui réveilleront les rancœurs passées. Notamment des matchs décisifs pour le titre de champion, ou des demi finales de Coupe.

Comme le 3 Mai 1971, le dernier match de la saison en championnat, Arsenal a besoin d’une victoire ou d’un nul 0-0 pour être champion (un nul avec des buts voudrait dire que Leeds serait champion au goal average). Le match était serré avec peu d’occasions, jusqu’à la fin. A 3 minute de la fin, la frappe de John Radford force Pat Jennings a faire un bel arrêt mais ne peux pas stopper la balle et George Amstrong prend la balle au rebond et centre pour Ray Kennedy qui marque de la tête.  Les Spurs ont essayé de revenir, mais sans succès, Arsenal gagnera le titre pour la première fois à White Hart Lane (ils gagneront même un doublé cette saison là).

Le 4 Mars 1987, Arsenal et Tottenham se rencontrent en demi finale de Coupe de la Ligue. Lors du match aller à Highbury le match se termine avec le score de 2-2, tout se jouera donc à White Hart Lane. Les Spurs mènent alors 1 à 0 grâce à Clive Allen, mais le remplaçant d’Arsenal Ian Allison égalise et en fin de match, David Rocastle marque le but vainqueur qui permet à Arsenal d’atteindre la finale, et enfin gagner le premier trophée depuis 1979.

Le 14 Avril 1991, Arsenal rencontre à nouveau Tottenham en demi finale, mais de FA Cup cette fois-ci, à Wembley. Arsenal cherchait à faire le doublé, mais Paul Gascoigne marque sur coup franc de 35 mètres après juste 5 minutes. Gary Lineker met le second, et bien qu’Alan Smith permet à Arsenal de revenir au score avant la mi temps, Lineker inscrit en seconde mi temps un second but pour sceller le sort. Tottenham gagnera la FA Cup. Arsenal gagnera quand même le titre de champion cette saison là, mais ne fera pas le doublé.

Le 4 Avril 1993, deuxième derby en demi finale de la FA Cup, toujours à Wembley. Les Gunners prennent leur revanche sur celle d’il y a deux ans. Tony Adams marque de la tête sur un coup franc de Paul Merson, ‘Donkey won the Derby’ titreront les journaux le lendemain. Les Gunners gagneront 1-0 malgré l’expulsion de Dixon, et gagneront la finale. Ils feront même un doublé en gagnant la Coupe de la Ligue.

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2009/06/25/article-1195501-02864E64000004B0-304_468x351.jpg

Le 8 Avril 2001, troisième demi finale de FA Cup entre les deux équipes, cette fois-ci à Old Trafford. Gary Doherty ouvre le score, avant que Patrick Vieira n’égalise pour Arsenal. Et enfin Robert Pires marque le but vainqueur en seconde mi temps, Arsenal se qualifie pour la première finale de FA Cup en dehors d’Angleterre, à Cardiff, où ils perdront face au Liverpool de Michael Owen entrainé par Gerard Houiller.

Le 25 Avril 2004, Tottenham recoit les Gunners qui n’ont besoin que d’un point pour remporter le titre cette saison là en championnat. Après 35 minutes de jeu, Arsenal mène 2-0 grâce à Vieira et Pires, et les Spurs reviendront finalement à 2-2 mais pour Arsenal ça changera rien : ils gagnent une nouvelle fois le titre de champion à White Hart Lane.

http://www.bluedays.co.uk/wp-content/uploads/2009/09/henry_kneeslide_celebration.jpg

La rivalité dans le Nord de Londres ..

Comme pour toutes rivalités, les insultes et moqueries entre les Gunners et les Spurs font partie du quotidien dans le Nord de Londres, surtout à l’approche des Derby. Et la proximité est telle que ils se côtoient au travail, dans les cours d’école, voir même dans les foyers. En plus de matchs contestés, les transferts sont aussi une source de haine comme celui de Sol Campbell. Il évoluait depuis 9 ans à Tottenham, il en était d’ailleurs devenu le capitaine, et avait soulevé la Coupe de la Ligue pour les Spurs en 1999. Mais en 2001, il rejoint l’ennemi juré alors qu’il était en fin de contrat. Depuis il reste un joueur constamment insulté par les Spurs et surnommé ‘Judas’. Arsenal célèbre chaque saison la St. Totteringham depuis maintenant 16 ans, c’est le jour où Tottenham est assuré de finir derrière Arsenal en championnat. Que ce soit les Spurs ou les Gunners, les fanbase des Clubs sont parmis les plus cosmopolites et multiethniques d’Angleterre – reflet de la diversité culturelle du nord de Londres. Il n’y a pas de différence politique ou de religion notable parmi les deux Clubs, même si les Spurs se font appelé les Yids (youpins). Un surnom qui date des années 70s 80s, les Spurs possédaient alors une plus grande communauté juive chez ses fans qu’ailleurs. C’est devenu un surnom qui n’a plus le sens de l’insulte, les juifs comme les non juifs se font appelé yid ou yiddo encore de nos jours chez les Spurs, mais les proportions de fans juifs/musulmans/chrétiens/… sont équivalentes du côté d’Arsenal comme Tottenham.